Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Leur mépris

Chaque jour, le site européiste Euractiv fait le tour des « capitales » pour donner les dernières nouvelles ayant trait à l’UE dans chaque pays. Voici un paragraphe de l’édition de ce jour. C’est un exemple parfait de l’arrogance des petits marquis de la pensée unique et de leur mépris pour ceux qui ne sacrifient pas aux idoles. Le dogme est que l’on doit s’inquiéter de la Russie et du réchauffement climatique. Et ces imbéciles de Tchèques s’inquiètent de l’immigration et de l’islam, alors qu’ils n’ont même pas de musulmans…

Menace islamiste : Un sondage réalisé par le Conseil européen des relations extérieures (ECFR) a montré qu’un quart des Tchèques pensent que l’islamisme radical et les migrations sont les plus grandes menaces pour l’Europe. Selon les chiffres de 2016, les musulmans représentent moins de 0.2 % de la population du pays. Ils inquiètent pourtant plus les Tchèques que la Russie et le changement climatique.

(L’un des principaux fondateurs du ECFR est George Soros.)

Commentaires

  • Les Européens feraient mieux de s’inquiéter de leur industrie en souffrance. Les entreprises industrielles ont connu en mars leur plus mauvais mois depuis près de six ans et les indicateurs avancés ne signalent pas d’amélioration à venir.

    Le ralentissement de l’industrie européenne a des causes complexes, mais l’une d’elles, est évidemment l’euro, monnaie allemande, qui au bout de son processus de destruction des industries des pays les moins performants, casse la croissance économique de l’ensemble de la zone euro. En clair, l’industrie allemande est dans un premier temps la grande gagnante et rafle la mise. Puis comme elle n’a plus de client car il n’y a plus d’acheteur, l’industrie allemande finira par péricliter sur son marché européen historique et se fait tailler des croupières par la Chine qui termine de la rattraper.
    https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-industrie-europeenne-en-souffrance-812688.html

    Intéressant de constater que selon les sondages, les Français voteraient encore à une très grande majorité contre un frexit. L'augmentation du chômage va donc s'intensifier et les charges sociales devenir impossibles à payer. Etant donné que le Grand Remplacement en cours ne vit que de l'équivalent du RSA, le jour où le robinet des subventions tarira, on aura le droit à une belle guerre civile. Les Français pourront toujours dire qu'ils l'ont voulu ainsi.

  • Pour le faire court : le problème avec l’euro (dont la résistance contre son introduction n’a été nulle part plus grande qu’en Allemagne) n’est pas l’Allemagne, mais le fait que ces inventeurs, les grands énarques français, ne comprennent rien de l’économie. Que son échec prévisible donne maintenant lieu au réveil d’un certain nationalisme français traditionnel et anti allemand, cherchant toujours la responsabilité du malheur auto-infligé chez le méchant voisin, est malheureux.

  • Des documents confidentiels rédigés en vue du Conseil européen révèlent une division est-ouest sur le climat. L’Allemagne se range du côté de la Pologne, la Hongrie, et la République tchèque qui refusent de s’engager pour la neutralité carbone d’ici à 2050.
    [...]
    Pour ce qui est du climat, les documents fuités révèlent une division de plus en plus profonde entre deux groupes distincts de pays.

    D’un côté, la France, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Espagne, le Portugal, la Finlande, la Suède et le Danemark, ont tous soutenu le plan de la Commission européenne de décarboner l’UE d’ici à 2050, en lien avec l’objectif de l’accord de Paris de maintenir le réchauffement climatique en dessous des 1,5°C.

    https://www.euractiv.fr/section/climat/news/summit-leak-reveals-eu-rift-on-climate-change/

  • Cette histoire de réchauffement climatique a eu un effet positif. Il a permis aux plus démunis d'avoir leurs greniers isolés pour un euro symbolique.
    https://www.pacte-energie-solidarite.fr/fr
    https://www.groupeisolationdefrance.fr/eligible-isolation-1-euro/
    https://www.primesenergie.fr/isolation-combles-1-euro

  • Cette histoire de réchauffement climatique a eu un effet positif. Il a permis aux plus démunis d'avoir leurs greniers isolés pour un euro symbolique.
    https://www.pacte-energie-solidarite.fr/fr
    https://www.groupeisolationdefrance.fr/eligible-isolation-1-euro/
    https://www.primesenergie.fr/isolation-combles-1-euro

  • il faudrait d'abord s'assurer que l'origine humaine du réchauffement climatique qui serait en cours soit bien assurée; tout le reste est gesticulation
    l'histoire du climat regorge de réchauffements et de refroidissements dont l'origine humaine est plus que douteuse, voire impossible

  • Éco-protestation à la Chambre des communes :

    https://www.thesun.co.uk/news/8768288/house-of-commons-hit-by-naked-protest-as-eco-activists-strip-off-during-mps-debate/

  • - La preuve de l'origine humaine du dérèglement climatique actuel n'est pas acquise.
    - Et même, pour le moment, le réchauffement n'est plus constaté de manière indiscutable.

    Malgré cela, on nous impose une croyance quasi aveugle ; et on précise qu'il faut croire que c'est dû au CO2.

    Et par exemple.
    Les mammouths laineux étaient des herbivores équipés pour les régions froides.
    De nos jours, leurs cadavres sortent congelés et en bon état du permafrost, là où l'espèce n'a pas pu brouter depuis des temps immémoriaux.

  • il existe un tas d'autres preuves que le climat ne cesse d'évoluer, soit dans un sens soit dans un autre :
    autour de l'an mil, le Groenland était une vaste prairie, d'où son nom, où des colons scandinaves s'installèrent avec leur bétail en créant plusieurs centaines de fermes, deux petites républiques, un évêché et de nombreux couvents
    au contraire, sous le règne de Louis XIV, la Seine gelait en hiver à Paris
    les historiens parlent pour le Moyen Age d'un "optimum climatique" pendant lequel il aurait fait plus chaud que maintenant
    le problème actuellement, est de savoir à qui profite cette théorie d'un réchauffement d'origine humaine; il y a surement une énorme escroquerie à la clé

  • Pour obtenir le consentement à l'impôt, il faut que la population craigne un grand danger. Contre lequel on doit se prémunir . D'où l'alliance de l'Etat et de quelques financiers malins.

Écrire un commentaire

Optionnel