Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La mort de Natacha Jaitt

Game+Over+Gustavo+Vera.jpg

Natacha Jaitt, prostituée de 41 ans et figure médiatique en Argentine, a été retrouvée morte dans la chambre d’un hôtel d’un complexe touristique et commercial près de Buenos Aires, avec de la cocaïne dans les narines. Elle avait notamment défrayé la chronique en accusant Gustavo Vera, un ami très proche du pape (ils se téléphonent toujours chaque semaine et ils posent tous deux sur d'innombrables photos), d’être à la tête d’une entreprise de prostitution d’enfants derrière le paravent de son association La Alameda qui lutte notamment contre les diverses formes d’exploitation sexuelle, notamment des enfants.

Deux « détails » ont conduit le procureur général à désigner pas moins de trois procureurs pour diriger l’enquête.

- Natacha Jaitt devait témoigner devant la justice dans deux semaines à propos de ses accusations répétées contre Gustavo Vera, dans le cadre d’un procès intenté à celui-ci pour détournement de fonds.

- Natacha Jaitt avait publié ce tweet le 5 avril 2018 : « ATTENTON : je ne vais pas me suicider, je ne vais pas faire d’overdose ni me noyer dans une baignoire, je ne vais pas me tirer une balle dans la tête. Donc, si cela arrive, CE N’ETAIT PAS MOI. Conservez ce tweet. » C’était après avoir expliqué à la télévision que Gustavo Vera était « un pédophile et un trafiquant » (d’enfants), qu’il avait fait fermer des bordels et les avait gardés pour lui, et qu’elle avait les preuves de ce qu’elle avançait après l’avoir suivi pendant un an.

Evidemment l’affaire n’est pas sans évoquer l’affaire Grassi : le P. Julio Cesar Grassi avait créé une grande fondation d’aide aux enfants (400 employés). Il purge une peine de 15 ans de prison pour abus sur mineurs. Lui aussi était un ami de Bergoglio. En 2010, la conférence épiscopale argentine avait commandé une énorme étude de 2.600 pages visant à l'innocenter. Mais les magistrats d’appel avaient confirmé la condamnation… Lorsqu’on demande à François si c’est lui qui avait commandé cette étude (mensongère), il dit non. Belle réponse de jésuite. Ce n’était pas lui, Bergoglio, c’était le président de la conférence des évêques…

0001325355.jpg

58987cb11b63d_800x550.jpg

vera_1.jpg

Commentaires

  • Comment un Pape pourrait être ami avec un homme comme Gustavo Vera ? ! Je sais bien qu'il ne faut pas "juger", mais franchement ce pape manque de jugement.
    "Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es" me vient à l'esprit.

  • Judas avait d’excellentes fréquentations paraît-il ! ;)

  • L'étau se resserre. La barque prend l'eau de toutes parts. Les prophéties de La Salette et Fatima se dessinent sous nos yeux.

  • Il devient compromettant d'être photographié en compagnie de pope Freaky.

  • La nouvelle est une bonne en effet mais l'interview de cette femme qui a fait ses révélations et qui vient d'être assassinée circule depuis quelques mois. C'est "si gros" qu'on a du mal à le croire. Et pourtant...
    Il est quand même étonnant que ce pape argentin ne soit pas encore retourner en Argentine où apparemment il n'a pas que des amis.
    On peut même supposer -et cela est fort possible- que le pape multiplie les faveurs pour certains en échange de certaines informations qui ne doivent pas être publiées.
    Rappelez-vous les sommes énormes d'argent que Bergoglio avait demander sans donner d'explications pour cet hôpital d'enfants malades à Rome. Le conseil d'administration avait été surpris et a voulu savoir.
    Etc.etc...depuis 2013, les révélations empirent, et de plus en plus rapidement.
    Je crois que Bergoglio doit se mordre les doigts davoir voulu garder le silence et avoir laissé passer le temps, les mois et les années. La vérité commence à se savoir. Probablement on ne sait que 5% de ce qui s'est vraiment passé.
    Le Vatican s'attaque au cardinal Pell et n'ouvre pas le dossier de McCarryck sans parler de tous les cardinaux qu'il a ordonnés et qui sont maintenant les meilleurs amis de Bergoglio et qui n'ont rien vu ni rien entendu...on nous prend vraiment pour des imbéciles.

  • un cardinal n'est pas "ordonné", il est "créé"
    et pourquoi l'évêque de Rome devrait-il aller sans raisons en Argentine ?

  • Vos contradictions face au message d'Anne-France, elles ne portent que sur des détails.

  • Franchement Theofrede, vous vous demandez pourquoi le pape devrait aller dans son pays natal ?? Jean-Paul II etait retourné en Pologne l'année après son élection et Benoit XVI en Allemagne 3 ans après. François est bien allé au moins 4 fois en Amérique latine et n'a jamais daigné revoir sa terre d'origine. C'est ÇA qui est pour le moins surprenant.

  • Monsieur Daoudal,
    Pourriez vous nous faire un article qui nous donne une synthèse des informations concernant les accusations contre le cardinal Pell.
    Personnellement, j'ai du mal à croire qu'un tribunal puisse le faire incarcérer, mais mon opinion compte pour rien. Aussi, j'aimerais pouvoir argumenter quand on me sortira cette affaire.
    Merci par avance.

  • Je reconnais et accepté bien volontiers la correction du mot "ordonné" qui ne s'appliquait pas.
    En tant qu'assistante "enfant chéri", premier pape du Nouveau Monde, on pourrait sattendre que François revienne voir ces concitoyens. D'après ce que je comprends, il n'est pas l'enfant chéri. Les "cover ups" (Grassi etc...) et ses amitiés avec certains font qu'il est légitime de penser qu'une visite serait "prématurée".... C'est mon humble avis.
    Je viens de voir des photos de la dernière audience générale à Rome....est réduite au point où cela ressemble plutôtà une audience privée.

  • Voici un article détaillé du Guardian :

    https://www.theguardian.com/australia-news/2019/feb/26/five-times-guilty-how-george-pells-child-abusing-past-caught-up-with-him-in-courtroom-43

    Un très bref article d’un catholique américain, favorable à Pell :
    https://www.catholicculture.org/commentary/the-city-gates.cfm?id=1693

    Un article australien favorable à Pell :
    https://www.news.com.au/national/andrew-bolt-says-cardinal-george-pell-was-fasely-convicted-of-sexually-abusing-two-boys/news-story/093735c7e28d42350460f05d0aca7b00

    Un autre :
    https://www.firstthings.com/web-exclusives/2019/02/the-pell-affair-australia-is-now-on-trial

    Voir aussi :
    https://www.lifesitenews.com/news/cardinal-pell-sent-to-maximum-security-prison-before-sentencing-vatican-to-open-investigation

  • L’avocat de Pell a tenu un propos curieux, qui impliquerait qu’il est persuadé de la culpabilité du cardinal.

    https://www.reuters.com/article/us-australia-abuse-pell/cardinal-pells-lawyer-apologizes-for-terrible-choice-of-phrase-idUSKCN1QH1H9

  • Sur les chances d’un appel :

    https://www.theguardian.com/australia-news/2019/feb/28/george-pell-has-good-chance-of-winning-appeal-against-convictions-expert-says

  • Ça semblerait se gâter pour le nonce Luigi Ventura, cette fois-ci du côté du Canada.

    https://catholicherald.co.uk/news/2019/02/28/canadian-man-claims-ex-nuncio-groped-him-during-shrine-banquet/

  • ça, c'est l'avis de la chaisière
    c'est comme cela que le diocèse de Dax a été privé d'un évêque auquel il ne semble pas qu'il y ait grand chose à reprocher

  • Parlez-vous de Gaschignard ou de quelque noble d'épée résignataire au XVIe siècle ? Vous devriez préciser, puisque cela n'a aucun rapport avec l'assassinat d'une femme par un mafieux qui se fait tirer le portrait en compagnie d'un "pape" hilare.
    Au lieu de réveiller les chaisières du Vatican, qui ne vous ont rien fait, trouvez-nous plutôt quelque photographie de Benoît XV ou de Pie XI en train de s'offrir une grande partie de rigolade avec Al Capone.

Écrire un commentaire

Optionnel