Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Macron au Conseil

Manfred Weber, président du groupe PPE au Parlement européen, et super tête de liste aux prochaines européennes (Spitzenkandidat, comme on dit dans la langue européenne, celle de la Großdeutschland) est membre de la CSU. Il est donc très à droite par rapport aux standards de la droite libérale, et pour se dédouaner il lui faut donc taper plus que les autres sur la Pologne et sur la Hongrie, d’autant que la gauche l’accuse d’être proche d’Orbán.

Dans une grande interview réalisée par la branche polonaise d’Euractiv, Manfred Weber insiste sur le fait qu’il faut mettre au pas la Pologne et la Hongrie, et que pour cela il faut que le Conseil européen se saisisse de la question. Or, dit-il, on n’en parle jamais, et Emmanuel Macron, si disert ailleurs, ne dit rien au Conseil :

Aujourd’hui, Emmanuel Macron se plaint publiquement de Viktor Orbán, mais lorsqu’ils siègent ensemble à la réunion du Conseil, il n’y a aucun point à l’ordre du jour qui concerne l’article 7 et l’état de droit en Hongrie. Ou en Pologne. Vous savez, le cas de la Pologne n’a même pas encore atteint le niveau du Conseil. Les ambassadeurs européens en parlent, mais pas les chefs d’État et de gouvernement. Au minimum, je voudrais que les dirigeants parlent de ces questions fondamentales. (…) Emmanuel Macron devrait regarder Viktor Orbán et Mateusz Morawiecki dans les yeux et leur dire ce qu’il pense. Je crois qu’il est préférable de se parler dans le cadre européen que de se plaindre par le biais des médias tout en ne faisant rien.

Commentaires

  • Weber pourrait présider la Commission. Et encore c'est peu probable eu égard à son ancrage à droite. Il me semble très peu probable qu il préside le Conseil en revanche.

  • Oui bien sûr, la Commission. Je me suis trompé et du coup ma réflexion n'a plus de sens et je l'enlève. Merci.

  • C'est comme quand il insulte les Français, jamais en face, toujours à l'étranger

Écrire un commentaire

Optionnel