Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Pacte de l’immigration

Une centaine de pays (sur les 193 membres de l’ONU) avaient envoyé à Marrakech un ministre ou un président pour l’adoption du « Pacte mondial sur les migrations » concocté par l’ONU.

Le Pacte a été adopté ce matin sans vote ni signature, par un simple coup de marteau après lecture du texte, comme quand le commissaire priseur dit : « Vendu ! »

Ici il s’agissait (une fois de plus) de vendre les nations.

Le texte sera ratifié par un vote le 19 décembre à l’Assemblée générale de l’ONU.

Les Etats-Unis avaient dit non au pacte dès décembre 2017. La mission diplomatique américaine à l’ONU a redit dans un communiqué : « Les décisions sur la sécurité des frontières, sur qui est admis à résider légalement ou à obtenir la citoyenneté, figurent parmi les plus importantes décisions souveraines qu’un pays peut prendre. »

Dix pays de l’UE ont récemment refusé le pacte. Le Premier ministre belge est allé à Marrakech « à titre personnel » parce que le gouvernement se déchirait sur la question, et du coup il s’est déchiré pour de bon : les ministres de la NVA (Nouvelle alliance flamande) ont démissionné. Le gouvernement n’a plus que l’appui de 52 députés sur 150…

Commentaires

  • VI. L’Église face à la globalisation, la violence en tant que phénomène extrême et l’immigration.

    15. La théorie contemporaine de globalisation – imposée silencieusement et propagée rapidement – provoque de forts remous dans l’économie et la société à l’échelle mondiale. La globalisation imposée a généré de nouvelles formes d’exploitation systématique et d’injustice sociale. Elle a planifié l’élimination graduelle des obstacles que représentent les traditions nationales, religieuses, idéologiques ou autres qui s’y opposent. Elle a mené à l’affaiblissement en vue de la déstructuration des acquis sociaux au nom de la reconstruction de l’économie mondiale, censée être nécessaire, creusant davantage le fossé séparant riches et pauvres, dynamitant la cohésion sociale des peuples et ravivant de nouveaux foyers de tensions internationales.
    Face au processus d’homogénéisation réductrice et impersonnelle promu par la globalisation, face aussi aux aberrations de l’ethno phylétisme, l’Église orthodoxe propose de protéger l’identité des peuples et de renforcer le caractère local. Comme modèle alternatif pour l’unité de l’humanité, elle expose son organisation structurée, basée sur l’égalité de valeur des Églises locales. L’Église s’oppose à la menace provocatrice pesant aujourd’hui sur l’individu et les traditions culturelles des peuples que renferme la globalisation ; elle s’oppose aussi au principe selon lequel l’économie possède sa propre loi ou « économisme », c’est-à-dire l’économie émancipée par rapport aux besoins vitaux de l’humain et transformée en but en soi. Elle propose donc une économie durable, fondée sur les principes de l’Évangile. Axée sur la parole du Seigneur : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme vivra » (Lc 4, 4),.."

    https://orthodoxie.com/encyclique-du-saint-et-grand-concile-du-27-juin-2016/

  • Vous nous avez déjà servi votre soupe.

  • @Dauphin
    Dauphin est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains mammifères marins et fluviaux appartenant à l'ordre des Cétacés.

  • "vernaculaire ambigu" qu'est-ce que ça veut dire ?
    vous ignorez sans doute que c'est aussi un nom de saint et un titre de noblesse

  • @théofréde
    Voilà l'autre compère ,
    l'expert en "sainteté et noblesse " ?
    https://www.youtube.com/watch?annotation_id=annotation_450191&feature=iv&src_vid=V7Nci-GVuHE&v=8Xjr2hnOHiM

  • pauvre type qui n'est pas capable de consulter un catalogue de saints et n'a jamais entendu parler des dauphins de Viennois, dits dauphins de France, ou des dauphins d'Auvergne !

  • Ce n'est ni le Pacte mondial des migrations, ni le Pacte mondial sur les migrations. Ce machin s'appelle le Pacte mondial POUR des migrations sûres, ordonnées et régulières. Contraignant ou pas, tout est dans le titre.
    Pour ma part, je pardonnerais beaucoup à Macron, s'il voulait bien signer un Pacte mondial CONTRE les migrations et pour des REmigrations sûres, ordonnées et régulières.

  • Du reste, un Pacte national serait meilleur. Ce qui est mondial schlingue trop l'oligarchie mondialiste satanisée.

Écrire un commentaire

Optionnel