Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Arabie saoudite

Dans un entretien à Arab News, le patriarche copte Tawadros II a fait l’éloge du prince Mohammad ben Salmane Al Saoud dont la vision alimente « de nombreux espoirs », et de l’Arabie saoudite qui est un « pilier » essentiel du monde arabe. Ces propos diplomatiques préparent une prochaine visite du patriarche en Arabie saoudite, à l’invitation du prince (à une date non précisée). On apprend à cette occasion que le 30 novembre et le 1er décembre a eu lieu une stupéfiante première : la célébration de la divine liturgie copte (deux jours de suite) dans la maison d’un résident copte en Arabie Saoudite, par l’évêque copte de Choubra (banlieue nord du Caire), en présence de plusieurs familles de résidents égyptiens chrétiens.

Moi j’en étais resté aux descentes de la police religieuse jusque dans les chambres d’hôtel où tentaient de se réunir quelques chrétiens étrangers qui se faisaient arrêter et expulser… L’un n’empêche pas l’autre, d’ailleurs, mais le fait que cette messe copte non seulement ait eu lieu mais ait été rendue publique montre que quelque chose change. A défaut de la cathédrale à La Mecque réclamée par Bernard Antony, peut-être verra-t-on bientôt une chapelle copte à Ryad…

a33d619c-dabb-4fe7-bfca-af0cff4e00de_16x9_788x442.jpg

Tawadros II et le prince Ben Salmane à la cathédrale Saint-Marc du Caire (siège du patriarcat), le 5 mars 2018.

Commentaires

  • La réalpolitik de MBS s'étant vraiment à tous les champs possibles, du découpage de journalistes à la promotion de la liturgie chrétienne en terre d'islam....

  • La réalpolitik de MBS s'étant vraiment à tous les champs possibles, du découpage de journalistes à la promotion de la liturgie chrétienne en terre d'islam....

  • Les lecteurs de Reconquête pourront voir combien Houchang Nahavandi avait vu juste quant aux répercussions de l'affaire d'octobre.

  • Pour la date de la liturgie copte, vous vouliez écrire le 2 décembre??(au lieu de novembre)

  • Vous avez bien fait de poser la question. Ce qui est fatigant est qu'on ne peut faire confiance à personne, pas même à l'agence des Œuvres Pontificales Missionnaires...

    Renseignement pris chez les coptes, il y a même eu deux liturgies, le 30 novembre et le 1er décembre.

    On ajoute qu'à cette occasion l'évêque copte de Chobra a rencontré le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale.

    Je corrige donc. Merci encore.

Écrire un commentaire

Optionnel