Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La réponse d’Orbán

b37df484-e1d4-11e8-ba90-3162eee99d70_web_scale_0.0333333_0.0333333__.jpg

L'ultralibéral eurofanatique Guy Verhofstadt avait manifesté sa haine de Viktor Orbán en louant des véhicules avec des panneaux publicitaires diabolisant le Premier ministre hongrois : « D’abord il a pris notre argent, maintenant il veut détruire l’Europe. »

Des panneaux payés par les contribuables européens, avait fait remarqué le Fidesz, le parti d’Orbán. Qui n’en est pas resté là. Il réplique en faisant circuler dans Bruxelles ses propres panneaux :

« Des centaines de personnes sont mortes dans des attaques terroristes depuis 2015… mais Guy Verhofstadt dit : “Il n'y a pas de crise migratoire.” C'est dément ! »

Screenshot_2018-11-29 Viktor Orban lance une nouvelle campagne d'affichage contre Guy Verhofstadt(1).jpg

Commentaires

  • de qui parlez-vous ?

  • Je me suis trompé! Le texte en anglais du second panneau n'a pas été évidemment rédigé par par G.V. qui, effectivement , dans des assemblées européennes préfère l 'anglais à sa langue maternelle, le néerlandais.

  • il est vraisemblable qu'en anglais il est compris par plus de gens qu'en flamand

Écrire un commentaire

Optionnel