Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Baleines des montagnes

Titre de l’AFP :

Hausse des populations de baleines et gorilles des montagnes

Bon. Moi ce titre m’a fait marrer. C’est pourquoi je le reproduis. Ça ne va pas plus loin.

Commentaires

  • Après le dauphin du Sinaï, plus rien ne saurait nous étonner!

  • Bon sang mais c'est bien sûr...

    Je n'y pensais pas (ou inconsciemment peut-être).

    C'est donc la preuve que les exégètes modernes ont raison !

  • Pour ceux qui ne suivent pas aussi bien qu'éric, la référence est ici:
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/03/21/les-dauphins-du-desert-5587929.html

  • Cet article bien argumenté en anglais est également en faveur de la couleur contre la peau d’animal.
    https://hermeneutics.stackexchange.com/questions/218/what-translation-philosophies-have-caused-such-a-wide-variation-in-the-translati

  • Merci beaucoup.

    C'est réconfortant de ne pas se sentir tout seul...

  • Si. Si. On se souvient. Animal impur pour les Juifs, et qui ne peut donc pas être utilisé pour le mobilier sacré. Et puis l'habituel parti-pris des exégètes contre la vulgate qui leur fait traduire en contre-vérités. En gros. Pardonnez-moi de n'être pas aussi érudit que vous deux, mais alors je ne viendrai pas vous lire.

  • Ben, je ne vois pas ce qu'il y a de drôle : tous les lecteurs fidèles de l'AFP savent, eux, que la baleine est la femelle du gorille, voyons !
    :))))

  • faites trés attention avec ce genre de remarque : quand j'étais enfant, je ne connaissais pas le mot truie, mais je connaissais le mot patois calho, et j'étais persuadé que la femelle du cochon s'appelait la caille

  • A force de vouloir humaniser les animaux, et animaliser les humains, il va finir par se trouver un groupe de dérangés du bulbe pour réclamer le "droit fondamental" des baleines à vivre dans les montagnes.
    Pour la rigolade, rire comme une baleine, j'aimerais être là, mais pour l'état de notre société, j'espère avoir rejoint le Bon Dieu.

Écrire un commentaire

Optionnel