Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Décadence

Selon un lobby d’invertis cité par le New York Times, à l’issue des dernières élections 153 membres du Congrès américain sont « ouvertement homos, bi ou trans ».

On peut toujours espérer que ce ne soit pas vrai…

Commentaires

  • Ils vont pouvoir créer un Groupe parlementaire. Et peut-être même un Parti à eux.

  • Les homosexuels ne se reproduisent pas entre eux. Toutefois, la prudence qui guidait les anciennes sociétés conseillait de ne pas leur faire une publicité excessive. Peut-être de crainte qu'ils ne prolifèrent...
    Dommage que l'immense Dewaere ait eu la très mauvaise idée de se donner la mort avant le tournage, mais comme le dit son médiocre remplaçant Michel Blanc à Miou Miou dans Tenue de soirée : "On y prend goût."

  • J’aurais une question naïve : une âme charitable pourrait-elle m’expliquer ce qu’est exactement un « trans ». Je suis un peu simple, elà ça devient compliqué pour moi.

  • C'est un homme ou une femme, plus récemment un ado ou une ado, à venir un pré-ado ou une pré-ado, qui a décidé de "changer de sexe" (je mets l'expression entre guillemets, ce qui renvoie à la "Bourrée de complexes" de Boris Vian, qui ne croyait pas si bien dire dans une de ses chansons les plus réussies, et au fait qu'il est rigoureusement impossible, d'un point de vue génétique, de changer de sexe). Les chirurgiens ont trouvé un filon : on coupe, on charcute, on fore, deux-trois prothèses ; et vous qui étiez si content d'avoir un héritier, vous vous retrouvez avec une espèce de loque tatouée (avec un peu de chance), qui se drogue, fait des incursions déguisé(e) en chien(ne) à la Gay Pride et écrit au Pope Frankie pour lui demander à quel titre Monsieur le Curé lui interdit de servir la messe avec une plume dans le cul.

  • il y a une autre interprétation à "changer de sexe"; je l'ai trouvée dans une bande dessinée ou le candidat au changement de sexe explique : j'en veux un plus gros

  • Je m'en souviens : c'était dans Black et Mortimer au pays des Soviets. Mais il est inutile de vous lancer dans la lecture des bandes dessinées, Dauphin l'a sortie (si j'ose dire) ici même il y a quinze jours.

  • navré, Monsieur Je sais tout, ce n'était surement pas dans Blake et Mortimer, c'était un modeste papier que j'ai vu sur internet

  • pendant que nous y sommes : vous parlez d'un "Black et Mortimer au pays des Soviets", ce titre ne figure dans aucun catalogue; pouvez-vous nous dire où on peut le trouver ? je vois d'ailleurs assez mal le lien qu'il peut y avoir entre le changement de sexe et le trés prude pays des Soviets
    je vous serais reconnaissant de bien vouloir me répondre assez vite, plus rapidement qu'à une question toujours sans réponse que je vous ai posée il y a plusieurs semaine aprés votre affirmation d'aprés laquelle les lesbiennes pratiquaient la sodomie, question dans laquelle je vous demandais comment elles s'y prenaient

  • pendant que nous y sommes : vous parlez d'un "Black et Mortimer au pays des Soviets", ce titre ne figure dans aucun catalogue; pouvez-vous nous dire où on peut le trouver ? je vois d'ailleurs assez mal le lien qu'il peut y avoir entre le changement de sexe et le trés prude pays des Soviets
    je vous serais reconnaissant de bien vouloir me répondre assez vite, plus rapidement qu'à une question toujours sans réponse que je vous ai posée il y a plusieurs semaine aprés votre affirmation d'aprés laquelle les lesbiennes pratiquaient la sodomie, question dans laquelle je vous demandais comment elles s'y prenaient

  • Pour votre seconde question, il faut relire Yoko Tsuno, Objectif dans la Lune de Roger Leloup.
    Pour la première, je m'aperçois que j'ai fait une erreur. C'est bien entendu dans Blake (et non Black) et Mortimer au pays des soviets que le capitaine Blake déclare vouloir changer de sexe pour en avoir un plus gros . Mortimer lui répond : "By Jove, mon cher Blake, mieux vaut une petite qui frétille qu'une grosse qui roupille." C'est alors qu'Olrik, qui était caché derrière un rideau, part d'un rire sardonique : "Ah ! Ah ! Ah ! Vous êtes la preuve vivante qu'on n'a besoin de personne pour avoir l'air d'un imbécile !"

  • navré, mais "Blake et Mortimer au pays des Soviets" ne figure dans aucun catalogue; peut-être est-ce une invention de votre imagination fertile, ou un pastiche qui n'a pas marqué
    quand à ma question plus ancienne, ne me dites pas que c'est votre pudeur bien connue qui vous empèche de répondre directement

  • Blake et Mortimer ont vécu des aventures au pays des soviets dans l'album "La Machination Voronov", paru en 2000.

    Pour en revenir à notre sujet, la décadence, et donner une piste sur les agents de cette décadence, le titre de cet album me fait penser à un célèbre médecin, bienfaiteur de l'humanité, le docteur Voronov... qui déjà au début du XXème siècle se proposait "d'augmenter" l'homme en lui greffant des couilles de singe.

    Samuel Abramovitch Voronov [dit Serge Voronoff], est un chirurgien français d'origine russe devenu célèbre pour sa technique de greffe de tissus de testicules de singe chez l'homme, alors qu'il travaillait en France dans les années 1920 et 1930. Cette technique chirurgicale l'enrichit financièrement... Wikipédia

    Blake et Mortimer "complotistes" ou juste "machinistes"?

    PS : mon moteur de recherche m'apprend que Jacques
    Attali, grand promoteur de l'"homme augmenté" aurait personnellement renoncé à l'euthanasie après avoir bénéficié d'une chirurgie de type greffe de Voronov.

  • D'après les données de l'éthologie, que Brassens n'avait manifestement pas étudiées, l'intérêt de la greffe de Voronov serait fort discutable.

  • merci beaucoup, Jean-Marcel
    il est trés utile d'appeler les choses par leur nom, même les albums de bandes dessinées

Écrire un commentaire

Optionnel