Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aux Etats-Unis

La « vague bleue » (démocrate) n’a pas été celle qui était escomptée par tous les anti-Trump de la terre, mais ce n’est pas vraiment une surprise. Les républicains perdent la majorité à la chambre des députés, mais la renforcent au Sénat. Donald Trump avait privilégié l’élection sénatoriale dans sa campagne, et cela a porté ses fruits. C’est de très loin la plus importante pour ce qui est de la politique à long terme. Cette majorité (renforcée par la réélection du sénateur démocrate qui avait voté pour Kavanaugh) va permettre à Donald Trump de continuer à nommer de nombreux juges conservateurs dans les cours de justice fédérale, et, si l’occasion s’en présente (et on espère que ce sera le cas) à la Cour suprême.

On rappellera qu’en 2010 Obama avait perdu deux fois plus de députés, et en outre 6 sénateurs.

Le seul vrai problème de la perte de la majorité à la chambre des représentants est que les hystériques pourront éventuellement initier une procédure de destitution du président.

Commentaires

  • ce n'est pas grave : les représentants peuvent initier une procédure, mais c'est le sénat qui a le dernier mot

  • Malheureusement, je ne peux pas publier la photo que j'ai reçue de mes amis canadiens. Un arc en ciel serait apparu sur le Capitole hier, juste à la fin des votes. Il suffit d'aller sur le site du journal The Hill,, et la photo apparaît sur un tweet. Certains Américains (QAnon) ont fait le lien avec Genèse 9,13 : "j'ai placé mon arc dans la nuée, et il servira de signe d'alliance entre moi et la terre."

  • On voit cet arc-en-ciel sur de nombreux sites d'information.

  • Il est très probable que Trump sera "impeached" par la Chambre. Ce que pratiquement tous les commentateurs américains et français oublient est que "impeached" ne veut pas dire "destitué" mais plutôt "mis en accusation".
    Trump sera jugé pour le Sénat où il faudra 66 sénateurs pour le destituer. Il faudra donc que tous les sénateurs démocrates (dont Manchin qui a confirmé Kavanaugh et ne votera donc jamais pour destituer Trump) et 18 sénateurs républicains sur 52 votent pour destituer Trump. Ce qui n'a absolument aucune chance d'arriver.

  • a) USA : https://www.google.com/search?q=R%C3%A9sultats+des+%C3%A9lections+am%C3%A9ricaines+de+2018&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b-ab

    b) 106 millions de $ pour la réélection de 2020 : https://ripostelaique.com/senat-lexploit-de-trump-na-ete-reussi-que-5-fois-en-105-ans.html

    c) Sénat, +3, Chambre, +29 : https://www.dreuz.info/2018/11/08/voici-pourquoi-les-journalistes-nont-pas-de-quoi-se-rejouir-de-lechec-de-trump/

    d) Ilhan Omar : https://www.dreuz.info/2018/11/07/cest-beau-le-progressisme-de-gauche-une-antisemite-musulmane-somalienne-elue-au-congres/

Écrire un commentaire

Optionnel