Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans les îles catholiques…

La nouvelle loi sur l’embryon à Malte, votée en juin dernier, est entrée en vigueur le 1er octobre.

Elle stipule que toute personne de plus de 18 ans a le droit de demander une fécondation in vitro.

Ce qui légalise donc la « PMA pour toutes » (notamment pour les lesbiennes qui peuvent se « marier » depuis l’an dernier), et même en théorie pour tous, puisqu’une personne de plus de 18 ans peut être un homme.

Mais pour cela il faut légaliser la GPA. Ce qui était inclus au départ dans le projet de loi, mais fera l’objet d’une loi ultérieure.

La nouvelle loi permet également la congélation des embryons et le don de gamètes.

L’avortement demeure interdit…

Commentaires

  • Les derniers bastions anti-culture de mort tombent les uns après les autres....Est-ce que personne n'a pensé à congeler nos connards d'hommes politiques? Tous en même temps, bien entendu.

  • trop tard : ce sont les embryons qu'ils ont été qu'il aurait fallu congeler

  • Pourquoi parler d’iles Catholiques ? Parcequ’un ordre de chevalerie autrefois souverain et qui distribue des contraceptifs porte le nom de ces îles ?

  • @Moi
    Non, parce que la législation de l'île se rapprochait le plus de la morale et doctrine de l'Eglise catholique. Le peuple maltais est resté profondément catholique. Leurs élites et leur clergé conciliaire se chargent de les faire apostasier. Mais les Maltais ont des décennies de retard sur la France, question apostasie.

Écrire un commentaire

Optionnel