Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Persécution

Dernières nouvelles des Petites Sœurs de Marie Mère du Rédempteur, persécutées par leurs évêques et par Rome : ce sont de mauvaises nouvelles.

Commentaires

  • Le message les déclare prêtes à des solutions extrêmes c'est intéressant
    Elles n ont qu'à se rattacher à la Fraternité Saint-Pie X et voilà

  • J'en écrirais presque une chanson à boire :

    Bergoglio à Buenos Aires
    Faisait déjà pleurer sa mère.
    Il arrachait les poils du chat
    En sifflotant l'Alléluia.

    Ah ! Ah ! Ah mon coco,
    Bergoglio est bon catho !

    Pour êt' bien vu de l'autorité,
    Il dénonça tout son quartier.
    Une fois entré au séminaire,
    Il fit arrêter tous ses frères.

    Ah ! Ah ! Ah mon coco,
    Bergoglio est bon catho !

    Il fut jugé juste assez rosse
    Pour devenir pape de Soros.
    Il rameutait tous les migrants
    Avec un sourire bon enfant.

    Ah ! Ah ! Ah mon coco,
    Bergoglio est bon catho !

    Il détestait la chasteté,
    préférant les évêques pédés.
    Ces bonnes sœurs n'sont pas lesbiennes,
    C'est un scandale, qu'on en convienne !

    Ah ! Ah ! Ah mon coco,
    Bergoglio est bon catho !

  • Saperlipopette

  • Bon catho... de gôche

  • Encore, mille sabords, encore !
    J'ai failli en avaler mon dentier de travers, nom d'une pipe !

  • Vous me faites rougir, les gars. Je ne suis pas fier de moi, mais "c'est un premier jet", comme disait le père James Martin à ses séminaristes.

  • Stavrolus souvent extrêmement grivois, je suis parfois gêné, mais sa dernière saillie concernant le Père Martin est de première bourre, il faut le reconnaître

  • Stavrolus est semble-t-il le seul habitué de ce blog abonné à Play Boy, et il est donc normal que son vocabulaire s'en ressente ; je regrette seulement que, quand il nous en offre des morceaux choisis, il refuse de les traduire

  • Selon mes informations, les cinq religieuses qui acceptent la tutelle de Mgr Scherrer (et les invraisemblables décisions romaines) sont basées dans le couvent d'Arquenay (Mayenne), dans le diocèse de Mgr Scherrer. Elles l'ont fait par pure esprit d'obéissance, espérant que quelque chose de bien sorte quand même de cette situation.
    Les "Petits frères" (une douzaine) basés non loin d'Arquenay, au lieu-dit La Cotellerie, ne sont pas concernés ; ils sont affiliés à la grande famille augustinienne. Leur apostolat rencontre une réelle audience auprès des fidèles.

  • Les maffieux de la maison Ste Marthe commencent à avoir de l'expérience dans les dénis de justice, les manipulations, les menaces, mensonges, les tromperies... Les premiers à avoir bénéficié de ces traitements de dictateurs furent les Franciscains et Franciscaines de l'Immaculée. Et pour que leurs recours auprès de la signature apostolique ne soient pas examinés, ils ont viré le Cardinal Burke. Et nous avons eu leur chef-d'oeuvre, le putsch contre de l'Ordre de Malte et sa destruction programmée (cardinal Burke toujours visé). Et à chaque fois tentative de mettre la main sur des millions d'euros.
    A l'époque, beaucoup de papolâtres essayaient de minimiser les faits et colportaient les calomnies contre ces congrégations. Les exemples de persécution se multipliant, quelques papolâtres ont pris la sage décision de la fermer, à défaut d'ouvrir les yeux complétement.
    Qu'attendre d'évêques et de cardinaux apostats?
    Normal que Bergoglio n'aime pas la mafia sicilienne, elle fait concurrence à sa propre mafia.

  • Stavrolus souvent extrêmement grivois, je suis parfois gêné, mais sa dernière saillie concernant le Père Martin est de première bourre, il faut le reconnaître

Écrire un commentaire

Optionnel