Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elle a pleuré de nouveau

J’ai déjà évoqué l’affaire de la statue de Notre Dame de Guadalupe de Hobbs. Le mystère continue.

C’était le dimanche de la Pentecôte, le 20 mai. Pendant la messe, des paroissiens de l’église Notre Dame de Guadalupe de Hobbs, au Nouveau Mexique, se sont aperçus que la statue pleurait. Et abondamment. Le phénomène se reproduisit le lundi puis le jeudi suivants. On examina le liquide : c’était de l’huile d’olive parfumée, comme le saint chrême, mais pas de la même couleur, car les larmes sont absolument translucides.

On examina attentivement la statue : c’est une statue de bronze de deux mètres de haut, creuse, mais à l’intérieur il n’y avait que des toiles d’araignée. Aucune trace de liquide. Et il n’y a aucun orifice.

La statue a été remise en place. Et elle a pleuré de nouveau, le 20 septembre :

DnjxIqsU8AA1_0w.jpg

Sans titre.jpeg

Commentaires

  • Elle pleure les bébés hors-sols que l'on s'apprête à fabriquer, le lobby homosexuel de l'Eglise, l'avortement...

    Seigneur, quand allez-vous mettre un terme à notre Révolte ?

  • Je ne vois pas "notre" ( celle de l'humanité ) révolte diminuer ni disparaître, mais au contraire s'accentuer, puisque tous les barrages ont cédé et l'Église elle-même est branlante sous les coups infligés par ses propres "bergers" à commencer par Bergoglio...

    Par conséquent, je pense que Dieu se résoudra à mettre carrément un terme à notre révolte en décidant de mettre fin à ce monde qui ne fournit que trop d'âmes à l'Enfer et pas assez au Paradis c-à-d. qu'il ne vaut plus la peine d'exister.

  • Oléandre nous sert un discours qui plaît beaucoup aux démons, qui pensent ainsi avoir gagné la lutte...

  • Ça fera peut-être sens dans quelque temps, comme le double miracle eucharistique auquel Bergoglio a été confronté quand il était archevêque de Buenos Aires. Pour l'instant, j'avoue que ça me dépasse. Si ça se passait en Syrie, en Irlande, ou même à saint Jean de Latran, je comprendrais mieux.
    Au Nouveau Mexique, qu'on ne vienne pas me dire que c'est parce que Trump n'est pas assez accueillant avec les clandestins.

  • Votre argumentation est un peu courte.
    Dans cette région les gens y sont comme partout ailleurs :
    Attachés au péché.

  • Bien sûr que cela a été dit. C'est même la seule explication que j'ai lue. Même la Vierge est contre Trump et pour l'immigration.

    Pour ma part j'en ai deux autres qui peuvent être vraies en même temps et qui me paraissent plus crédibles.

    1. Notre-Dame de Guadalupe est devenue un symbole de la lutte contre l'avortement. Cette grande statue, dans une église qui porte son nom, peut pleurer les avortements.

    2. On peut aussi constater qu'il ne s'agit pas de larmes, à plus forte raison de larmes de sang comme on l'a vu ailleurs, mais d'une huile parfumée. Comme on n'avait jamais vu jusqu'ici, me semble-t-il, que sur des icônes. Et là ce peut avoir un sens de bénédiction, et c'est bien une bénédiction que viennent chercher ceux qui prennent un peu d'huile sur un mouchoir.

  • Les démons sont au chômage, ma bonne dame, ils n'ont même plus besoin de tenter les humains car ces derniers font volontiers le travail qui était dévolu aux premiers...

  • Cela est adressé à Jeanne de Chambrie...( précision ).

  • Pour Mme de chambre,
    Vous publier que beaucoup d ‘âmes vont en enfer.
    Dans la bible en Mathieu il est même écrit :
    « Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. »
    C’est assez explicite.
    Nous n’irons pas tous au Paradis.

  • Je n’y croit pas pourquoi une statue se mettrait à pleurer? Certes beaucoup de choses vont mal dans le monde, homosexuels, terrorisme, pedophilie...

Écrire un commentaire

Optionnel