Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fake news

Toute la presse allemande a dénoncé des scènes de « chasse aux immigrés » de la part de « l’extrême droite » après le meurtre sauvage de Chemnitz.

Angela Merkel elle-même avait déclaré : « Ce que nous avons vu n’a pas sa place dans un État de droit. Ces images de chasse à l’homme collective et ces manifestations de haine n’ont pas leur place dans un État de droit. »

Le parquet général de Saxe a publié hier ce communiqué :

« Au vu de l’ensemble des informations dont nous disposons, les fonctionnaires n’ont découvert aucune photo ou vidéo qui soutiendrait l’existence d’une chasse anti-immigrés ».

Et ce qui est une vraie nouvelle est que selon le dernier sondage l’AfD est le aujourd’hui le premier parti politique à Chemnitz.

Commentaires

  • Et encore: ce matin, dans une déclaration de politique générale le premier ministre du land de Saxe a souligné qu'il n'y avait ni chasse aux immigrés, ni pogrom, ni populace à Chemnitz le jour de la grande manifestation.
    Serait-ce le début de la fin de la "Merkel-Diktatur"? - Dum spiro, spero.

Écrire un commentaire

Optionnel