Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Diocèse de Prizren-Pristina

webRNS-KOSOVO2-09052017-768x576.jpg

En ce jour de mémoire liturgique de sainte Teresa de Calcutta, le pape a élevé l’administration apostolique de Prizren en diocèse, qui prend le nom de Prizren-Pristina. Comme l’administration apostolique, le diocèse couvre tout le territoire du Kosovo, dont Pristina est la capitale, avec une église Mère Teresa consacrée en 2010, que tout le monde appelle « cathédrale » parce que c’est une des plus grandes églises des Balkans et qu’elle était destinée à le devenir, ce qui va donc être fait. (Le clocher est plus élevé que les minarets, dans une ville musulmane où les catholiques sont une infime minorité.)

Le diocèse avait été détaché de celui de Skopje en 2000. Skopje est la capitale de la Macédoine. Mère Teresa y est née, de parents albanais, quand Skopje était encore la capitale du… vilayet du Kosovo (empire ottoman).

Le diocèse (donc tout le Kosovo) comptait 66.800 catholiques en 2012 (soit 3,1% de la population), selon le site Catholic Hierarchy qui donne ainsi l’adresse de l’évêché : Ribar 7, 38400 Prizren, Serbija, ce qui semble indiquer que le Vatican ne reconnaît pas l'indépendance du Kosovo.

Commentaires

  • demande de renseignements :
    comment vivent les catholiques du Kosovo ?
    l'agressivité de la population est-elle dirigée contre les Chrétiens en général, ou seulement contre les Serbes ?
    j'ai l'impression qu'on est en totale désinformation à ce sujet

  • Je me permets de vous répondre. Les albanais catholiques vivent en paix leur religion. Des nouvelles églises ont été construites et les ordinations de prêtres issus de cette population y sont fréquentes. Il y a régulièrement des processions, des pèlerinages ainsi que d'autres activités. Les salésiens de Don Bosco font un formidable travail tant sur le plan missionnaire que sur le plan de la formation professionnelle de la jeunesse. Ils ne sont pas les seuls. Il y a d'autres congrégations qui font également un formidable travail. Hélas, des conflits existent et ils sont d'ordre ethnique. Cependant, l'Église catholique à Kosovë joue un rôle décisif dans apaisement des tensions.

  • Très important au Kosovo depuis quelques années, le phénomène des crypto catholiques
    Des " Albanais kossovars" théoriquement musulmans et souvent de classe moyenne haute et éduqués, souvent des jeunes femmes, qui se souviennent qu' "ils" ont été catholiques il y a de très nombreuses générations et qui s'intéressent à l'Eglise
    Sans pour autant franchir le pas du baptême pour des raisons familiales et sociales

    Certains arrivent à être investis dans la vie des paroisses ou des mouvements catholiques locaux. La fierté de Mère Teresa n'y est pas pour rien
    Leur présence et leurs actions autant que faire se peut n'est pas négligeable
    Militaire français j'ai souvent constaté ce fait au cours de mes séjours là-bas

  • Vous avez absolument raison. Les crypto catholiques albanais sont appelés "Laramanë". Il y a quelques années trois cent d'entre-eux ont demandé le Baptême lequel a eu lieu lors de la Vigile Pasquale. Le tout retransmis en direct sur la télé publique. Il y a régulièrement d'autres baptêmes mais qui ne sont pas médiatisés.

  • Je suis très surprise de certains commentaires qui semblent raconter exactement l'inverse de ce que j'ai lu ici :
    https://lanef.net/2018/03/31/kosovo-le-calvaire-oublie-des-chretiens

    Chapeau de l'article : "le Kosovo proclamait son indépendance il y a dix ans, en février 2008. Depuis, le sort des chrétiens de l'ex-province serbe n'a cessé de se détériorer dans une totale indifférence internationale. Petit panorama de la situation sur place."
    Je n'y comprends plus rien !

  • commençons par savoir de quoi on parle
    ce calvaire est-il celui des Chrétiens ou celui des Serbes
    c'est trés exactement la question que j'ai posée, et que manifestement vous n'avez pas comprise : s'agit-il d'une haine antichrétienne ou d'une haine antiserbe
    les Serbes sont chrétiens, mais ils ne sont pas les seuls, et ils font semblant de l'être; ils sont depuis longtemps les champions de la désinformation
    les catholiques du Kosovo sont plutôt des Albanais; et les Serbes sont violemment anticatholiques; s'ils étaient catholiques, ils se feraient appeler Croates

  • Très, très briévement.
    Le conflit concerne les Albanais et les Serbes. Il est réel mais il est d’ordre ethnique. L’appartenance religieuse de l’une ou de l’autre partie a été mise en avant à des fins politiques. Historiquement l’ancienne Dardanie, actuel Kosovë a toujours été peuplé par les albanais. Catholiques d’abord, la population albanaise a été convertie, en partie, à l’orthodoxie. Celle-ci combattant farouchement « l’hérésie latine ». Enfin, après l’invasion ottomane il y a eue conversion forcée à l’islam. Le choix était simple soit devenir orthodoxe soit devenir musulman. La religion orthodoxe étant autorisée et celle catholique combattue. Les ottomans autorisaient le fait que la seule conversion du chef de clan emportait la conversion du clan tout entier.

    Les orthodoxes serbes sont considérés par les albanais comme « shkie » c.à.d schismatiques. Donc en cas de conversion des albanais musulmans ceux-ci se convertiront à 99.99% au catholicisme. La démarche de conversion sollicitée par l’Eglise Catholique porte le « nom » de retour à la Foi des ancêtres. Il est évident que l’islam constitue une véritable menace. Et que celle-ci est une menace mondiale. La présence des saoudiens et des suppôts d’Erdogan rend la situation plus confuse. Puisque, ayant de moyens financier considérables, ils essayent de radicaliser toute la jeunesse. Cependant, les jeunes, hormis une minorité, ne les suivent guère. Les us et coutumes arabes sont très loin de ceux des albanais. Beaucoup rejettent cette ingérence turco-arabe la considérant comme barbare et incompatible avec les traditions et la culture albanaise. Hors de l’Eglise catholique, point de salut. Et la décision du Saint Siège mérite d'être saluée.

    Ci-dessous quelques liens en appui de mes précédents commentaires :

    Article en anglais sur le retour au catholicisme des crypto-catholiques albanais à Kosovë.
    http://thesplendorofthechurch.com/2015/07/03/muslim-of-kosovo-rediscover-their-long-forgotten-roman-catholic-roots/
    Consécration de la nouvelle église catholique St. Abraham à Llapushnik, Kosovë. 9/10/2016.
    http://zeri.info/uploads/images/2016/October/10/auto_Kisha1476080935.jpg
    Sur le clocher « pour la Patrie et pour la Foi ». Eglise catholique St. Abraham à Llapushnik, Kosovë.
    https://cms.koha.net/cms/f/u/20161009082205656.jpg
    Inauguration d’une salle de sport, centre de formation et d’éducation « Don Bosco », Prishtinë.
    http://sportrks.com/Articles/49/17992/Images/583X36617992DSC_0636.JPG

    http://sportrks.com/DefaultGallery/Palestra%20Don%20BoskoDSC_0517.JPG

    http://sportrks.com/DefaultGallery/Palestra%20Don%20BoskoDSC_0413.JPG

    Eglise catholique des Apôtres St. Pierre et St Paul, Gjakovë, Kosovë.
    https://i1.wp.com/media02.radiovaticana.va/photo/2016/06/29/RV17182_Articolo.jpg
    Procession lors de la fête de ND du Rosaire à Bishtazhin, Kosovë.
    http://www.drita.info/wp-content/uploads/2015/10/15.jpg
    Messe catholique lors de la fête de ND du Rosaire à Bishtazhin, Kosovë.
    http://www.drita.info/wp-content/uploads/2015/10/42.jpg
    Chemin de Croix à Strubëll.
    http://www.drita.info/wp-content/uploads/2016/03/9.jpg
    Novelle église catholique à Sallagrazhdë.
    https://scontent-lhr3-1.cdninstagram.com/vp/d693d574e232c4e0aa9102bbbcb2593c/5C2B55D0/t51.2885-15/e35/38749743_1086593644829986_5536622223646785536_n.jpg?se=7&ig_cache_key=MTg0NzgxODcxNDIxMzUzNzg2Nw%3D%3D.2
    Eglise Catholique à Deçan.
    https://scontent-lhr3-1.cdninstagram.com/vp/0838d6179eec1effe05b707a82f1606a/5C344E35/t51.2885-15/e35/37041945_189068478620333_2598813599036080128_n.jpg?ig_cache_key=MTgyODI4NTk0NjExNDk1MDA0MA%3D%3D.2
    Eglise de St Jean Baptiste, à Moglicë.
    https://scontent-lhr3-1.cdninstagram.com/vp/aef6d67523edc8bb436e834150864768/5C3A10D1/t51.2885-15/e35/36468793_179880716204552_2214074118037307392_n.jpg?ig_cache_key=MTgyMDk2OTc1OTk4NDcwNDg1MQ%3D%3D.2
    Eglise de « Mère du Bon Conseil », Klinë.
    https://scontent-lhr3-1.cdninstagram.com/vp/de2bf103e9344fb6bd70a9e9b9564120/5C2C0587/t51.2885-15/e35/35574878_240563743400136_3029631095504109568_n.jpg?ig_cache_key=MTgxNTQzOTk1MTIyMTYzNzc0Nw%3D%3D.2
    Lors de la Messe en la paroisse de St Michel Archange à Doblibarë.
    http://www.drita.info/wp-content/uploads/2016/09/1-3.jpg
    Vigile de la fëte de St Antoine, Gjakove.
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/35129674_1741308032603640_3781864513972731904_o.jpg?_nc_cat=0&oh=05c790e260dc8705a10208461437052a&oe=5C38F8F9

    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/35159173_1741309539270156_6066221227733680128_o.jpg?_nc_cat=0&oh=5eed21f2afaa603f52e626885c46254e&oe=5BF878D4

  • Je sais que je vais aborder un sujet très délicat mais il est incontestable que le premier christianisme de ce qui est le Kosovo aujourd'hui est catholique romain de rite latin en gros celui de l'orbite dalmato croate
    Le christianisme serbe " orthodoxe" ne vient qu'après et et a repoussé vers l'ouest l'influence du catholicisme romain
    Le célèbre roi serbe Étienne Nemanja enterré dans le monastère de Decani a d'abord reçu le baptême catholique avant de recevoir celui de l'"orthodoxie" serbe
    Quelques poches ont demeuré. assez longtemps de ce premier catholicisme romain de Rita latin
    Le catholicisme romain kosovar aujourd'hui semble être presque exclusivement le fruit d'une re-romanisation après la Renaissance suite aux missions de quelques ordres religieux en particulier les franciscains mais ceci est discuté

  • Réaction tardive de ma part. Mais c'est pour vous dire que vous avez raison sur les grandes lignes. Le catholicisme a été réduit à une peau de chagrin au fil des siècles. Néanmoins, des poches de résistance lui ont permis de reprendre un travail de missionnaire. Les franciscains ont joué un rôle exemplaire tant sur le plan culturel que sur le plan spirituel. Chez les albanais ils sont considérés comme gardiens de l'identité du pays. Sans oublier pour autant le travail de Pjeter BOGDANI ou d'autres membres du clergé diocésain. La Propaganda Fide a également jouée un rôle prépondérant et décisif en ce sens. Un seul exemple. La région de Mirditë est restée exclusivement catholique. Jamais, en 500 ans de domination ottomane les turcs n'ont réussi à l'envahir. Il faut dire que depuis des temps anciens cette région bénéficiait de la protection française. Du moins jusqu'à la révolution.

Écrire un commentaire

Optionnel