Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les corbeaux du Puy du Fou

BD-Christophe-avec-ses-corbeaux_photo-3.jpg

Comme chacun sait, le corbeau est un animal étonnamment intelligent, qui joue tout seul ou avec ses congénères ou avec d’autres animaux, qui utilise des objets et a un langage des signes. Je me demande comment les évolutionnistes expliquent ce phénomène, eux qui voient l’intelligence dans la grosseur du cerveau… (J’ai un souvenir personnel d’un corbeau qui s’était invité à notre pique-nique pour réclamer du… camembert…)

Au Puy du Fou, six corbeaux (d’autres viendront) ont été entraînés à ramasser les mégots et autres déchets. Le soigneur animalier du parc, Christophe Gaborit, a inventé une boîte sur le modèle du double tiroir des illusionnistes. Le corbeau dépose un déchet dans la fente, on tire la planche et apparaît une croquette.

Et ils sont d’une extraordinaire efficacité : en moins de trois quarts d’heure un corbeau peut ainsi remplir un seau de déchets.

Et c’est une attraction de plus…

Commentaires

  • Anecdote. «Il y a quelques années, ayant le cœur très malade avant que d'être opéré, j'étais arrivé à un état de faiblesse qui n'avait d'égal que celui de mon inconscience qui me poussait à aller pourtant travailler. On était à la veille du printemps et tandis que je passais dans un couloir enneigé entre deux immeubles pour rejoindre la rue qui est derrière chez moi un corbeau silencieux venant par derrière me frôle l'oreille et monte se jucher au sommet d'un poteau sur la dite rue. Jamais un corbeau ne s'était permis semblable audace avec moi! En tournant pour grimper la rue je lui décoche un regard et je n'avais pas fait plus que quelques pas qu'il refait exactement le même manège. En pleine ville à une heure de grande circulation je commençais à craindre d'attirer l'attention. Mais cela ne s'est jamais reproduit depuis et je suis resté avec le sentiment que l'oiseau avait perçu que j'étais à demi mort ce matin-là et qu'il avait servi de messager pour m'en avertir...» (recueillie auprès d'un citadin)

  • Merci pour votre témoignage. Ici à Paris les corbeaux ou plutôt les corneilles nous étonnent par leur "intelligence"

  • j'espère surtout qu'on a prévenu l'inspection du Travail ; ce n'est peut-être pas de l'esclavage, mais c'est au moins du travail au noir

  • Les évolutionnistes n'expliquent rien du tout, bien au chaud dans leur bulle d'hypothèses névrotiques et avec la "propaganda" officielle comme toute justification.
    Les merveilles de la nature sont un cauchemar pour évolutionnistes. Dommage que les catholiques aient oublié de s'émerveiller sur la complexité irréductible du vivant et tombent dans le bobard universel du "dieu" hasard.

  • Pour votre corbeau amateur de camembert : c'était un corbeau savant, si, si ! Il avait lu la fable "Le corbeau et le renard" et en avait déduit que le fromage est un mets de choix -et en plus, il a dû tomber sur cette illustration représentant son ancêtre avec un camembert dans le bec (comme j'en ai vu dans un livre d'enfants), hihihi !

  • Certains corbeaux frappent les vitres des maisons jusqu'à en saigner, et ce tous les jours... S'il y a un message derrière je ne sais toujours pas comment l'interpréter !

  • Christophe, le Fauconnier professionnel au Puy du Fou, et ses oisillons :
    « Très proche de ses « copains de jeu », il leur fait prendre des bains, joue avec eux en vélo ou encore les détend avec quelques câlins… »

Écrire un commentaire

Optionnel