Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le racisme de Harvard

La « discrimination positive » est un racisme très orienté. Tellement orienté que les Américains asiatiques recalés à l’entrée de Harvard alors qu’ils étaient plus compétents que la majorité des étudiants admis, ont porté plainte. Naturellement la direction de Harvard rejette l’accusation. Mais les avocats des plaignants ont épluché les statistiques entre 2010 et 2015 et le résultat est éloquent : pour les asiatiques se situant dans le décile supérieur des compétences académiques, seulement 13,4 % des asiatiques sont admis, comparativement à 18,5 % des blancs, 35% des hispaniques, et 58% des noirs…

20180623_USC932_0-1.png

Dit autrement, un asiatique ayant les qualifications nécessaires pour avoir 25% de chances d’être admis à Harvard aurait 36% de chances s’il était blanc, 77% s’il était hispanique, 95% s’il était noir.

Un rapport interne de Harvard est arrivé aux mêmes conclusions.

Commentaires

  • Excellent.
    Comme quoi on a une chance de voir le bout du tunnel.

  • S’agirait-il, dans une louable intention, de compenser les différences de quotient intellectuel constatées entre ces groupes, en étant plus indulgents à l’égard des moins bien classés ? Jugez-en :
    https://henrydelesquen.fr/2016/10/01/10-points-sur-les-inegalites-de-qi/
    Bien entendu, tout cela est faux ou politiquement incorrect, le prix Nobel Watson se trompe : Les races n’existent pas dans l’espèce humaine (ce qui constituerait une exception unique dans le monde animal), j’oubliais. La police de la pensée me pardonnera. Vous aurez rectifié de vous-mêmes.

  • Etant entendu que le QI est une invention des blancs, qui ne mesure qu'une forme très particulière d'intelligence.

  • Les milieux scolaires et universitaires sont totalement sous contrôle mondialiste.

    En France aussi.
    http://www.info-tours.fr/article/media/Photos/tours_kids_united.jpg
    On n'hésite pas à utiliser des enfants pour faire la promotion des déviances, comme avec les Kids United qui, ironie du sort ont sorti un album intitulé "Pour un monde meilleur" sous l'égide de l'UNICEF. Cette organisation des Nations Unies, sensée défendre le droit des enfants, fait comme chaciun sait, la promotion de l'avortement.
    https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/sortie-de-lalbum-un-monde-meilleur-de-kids-united-le-20-novembre

    D'un côté on nous dit que l'occident ne fait pas assez d'enfants, mais de l'autre on le plombe en subventionnant lourdement les déviances et les avortements.

  • on peut remarquer sur ce tableau que les Noirs sont favorisés par rapport aux Hispaniques qui sont pourtant plus nombreux qu'eux
    il est vrai que la plupart des Hispaniques sont porteurs d'une horrible tare : ils sont catholiques

  • Un argument à exploiter par les avocats des étudiants blancs est le refus de poursuivre les actes abominables de gangs pakistanais de violeurs, esclavagistes et proxénètes en Angleterre...

  • a priori, les gangs pakistanais sévissent en Grande-Bretagne, pas aux Etats-Unis, et ceux-ci ne sont pas repris dans la statistique américaine, ou peut-être sous la rubrique "asian", mais elle doit plutôt concerner les Chinois, Vietnamiens, Coréens et Philippins
    cette statistique, de plus, n'a rien à voir avec la criminalité

Écrire un commentaire

Optionnel