Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jusqu’à la lie

En août prochain aura lieu à Dublin, capitale du seul pays au monde qui ait légalisé l’avortement par référendum, la 9e Rencontre mondiale des familles. « Amoris laetitia est le thème directeur des trois jours du congrès pastoral et de tous les sujets choisis ».

Il y aura évidemment le pape, et quelque 200 orateurs. Dans le programme, deux seulement sont nommés : le cardinal Tagle, et… le Père James Martin, le célèbre militant LGBT du clergé américain (et consulteur de la salle de presse du Vatican par la grâce de François).

Sur Twitter, le Père Martin se dit « ravi d’accepter l’invitation du Vatican et de l’archidiocèse de Dublin » à parler « sur le sujet : comment l’Eglise peut accueillir les familles qui ont des membres LGBT ». Cela « envoie un message puissant de la part du Vatican envers les catholiques LGBT, leurs parents et leurs familles : vous lui appartenez et vous êtes les bienvenus ». Mon allocution aura pour titre : “Faire bon accueil et montrer du respect dans nos paroisses aux gens LGBT+ et leurs familles”. »

L’archevêque de Dublin, Mgr Diarmuid Martin, président de la Rencontre, a rappelé que le livre du P. James Martin a reçu l’approbation de trois cardinaux américains, dont le cardinal Kevin Farrell, préfet du Dicastère pout les laïcs, la famille et la vie.

Commentaires

  • Comme tous les baptisés, « les LGBTQI+ » sont bienvenus... dans les confessionnaux !

  • le problème est que la plupart du temps les confessionnaux ont disparu

  • Et les confesseurs avec.
    Puisque "tout-le-monde-y-va-au-paradis" (sauf Salazar, Pétain et Franco), pourquoi confesser?

  • Le problème est celui du jansénisme , révélé par le décès de Savita Halappanavar (https://www.lemonde.fr/europe/article/2012/11/15/irlande-la-controverse-sur-l-ivg-reprend-apres-la-mort-d-une-femme-empechee-d-avorter_1791435_3214.html) : l'épiscopat irlandais avait interdit, non seulement l'IVG, mais aussi l'IMG (interruption médicale de grossesse); du coup, Georges SOROS a subventionné par millions de $ les associations LGBT, et au 6ème référendum, l'IVG est passée. Naguère, si Madame de MAINTENON n'avait pas fait pression sur Louis XIV, les protestants n'auraient pas " travaillé pour le roi de Prusse " , et le catholicisme serait religion d'Etat en Chine ...

  • @Eschyle49
    Arrêtez de fumer des joints, ce n'est pas bon pour les neurones.
    Savita Halappanavar n'a jamais demandé d'avortement et elle est morte par une erreur de diagnostic des médecins de l'hôpital. rien à voir avec les jansénisme (vous voulez parler du puritanisme protestant qui a infesté l'église de France?)

  • Le pontificat Bergoglien continue de dérouler son programme selon le plan onusien. La fausse-Eglise déroule son plan sans opposition du haut-clergé. Autrement dit, elle est devenue majoritaire dans l'espace de l'Eglise catholique.
    Pour demeurer dans ce petit reste fidèle, il faut savoir utiliser son chapelet quotidien et se nourrir à la manne du Seigneur tant que cela sera encore possible.
    Le schisme ne sera pas visible parce que les catholiques dignes de ce nom seront si peu nombreux et sans moyen de propagande pour exister manifestement.
    Dieu nous garde !

  • Référendum dont les résultats douteux sont contestés
    https://reinformation.tv/irregularites-vote-avortement-irlande-jallais-85231-2/

  • référendum irlandais dont les résultats (victoire du « oui » à l’avortement à 66,5 %) se trouvent contestés devant la Haute Cour du pays.

    Trois demandes distinctes d’autorisation de contestation ont été déposées, pointant des irrégularités : radiations inexpliquées, doubles votes et surtout désinformation de la campagne médiatique et étatique… Selon l’une des signataires, Joanna Jordan, la différence entre les deux parties n’était que de 2,6 % dans les sondages le 24 mai, soit la veille du referendum : l’écart final mérite d’autres explications.

    https://reinformation.tv/irregularites-vote-avortement-irlande-jallais-85231-2/

  • les résultats du référendum irlandais qui vit la victoire du « oui » à l’avortement à 66,5 %, se trouvent contestés devant la Haute Cour du pays. Trois demandes distinctes d’autorisation de contestation ont été déposées, pointant des irrégularités : radiations inexpliquées, doubles votes et surtout désinformation de la campagne médiatique et étatique… Selon l’une des signataires, Joanna Jordan, la différence entre les deux parties n’était que de 2,6 % dans les sondages le 24 mai, soit la veille du referendum : l’écart final mérite d’autres explications.

    https://reinformation.tv/irregularites-vote-avortement-irlande-jallais-85231-2/

Écrire un commentaire

Optionnel