Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ils l’ont fait

Donald Trump et Kim Jong-un se sont longuement rencontrés à Singapour et ont signé un texte commun, dont on trouvera la traduction ci-dessous.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a déclaré que « l'accord de Santosa du 12 juin restera dans l'Histoire mondiale comme un événement ayant mis fin à la Guerre froide ».

Le président Trump et le président Kim Jong Un ont eu un échange d’opinions complet, approfondi et sincère sur les questions relatives à l’établissement de nouvelles relations entre les Etats-Unis et la RPDC (République populaire démocratique de Corée) et l’édification d’un régime de paix solide et durable sur la péninsule coréenne. Le président Trump s’est engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC et le président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable envers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Convaincus que l’établissement de nouvelles relations Etats-Unis/RPDC contribuera à la paix et à la prospérité de la péninsule coréenne et du monde, et reconnaissant que l’établissement d’une confiance mutuelle peut promouvoir la dénucléarisation de la péninsule coréenne, le président Trump et le président Kim Jong Un déclarent:

  1. Les Etats-Unis et la RPDC s’engagent à établir de nouvelles relations entre les Etats-Unis et la RPDC conformément au souhait de paix et de prospérité des peuples des deux pays.
  2. Les Etats-Unis et la RPDC uniront leurs efforts pour construire un régime de paix durable et stable sur la péninsule coréenne.
  3. Réaffirmant la déclaration de Panmunjom du 27 avril 2018 (publiée lors d’un sommet intercoréen NDLR), la RPDC s’engage à travailler vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.
  4. Les Etats-Unis et la RPRC s’engagent à retrouver les dépouilles des prisonniers de guerre et portés disparus au combat, y compris le rapatriement immédiat de ceux qui sont déjà identifiés.

Reconnaissant que le sommet Etats-Unis/RPDC, le premier de l’histoire, est un événement de grande importance, qui fait date en ce qu’il tourne la page de décennies de tensions et d’hostilités entre les deux pays et augure d’un avenir nouveau, le président Trump et le président Kim Jong Un s’engagent à mettre en oeuvre les provisions de cette déclaration conjointe de manière exhaustive.

Les Etats-Unis et la RPDC s’engagent à tenir dès que possible des négociations de suivi, menées par le secrétaire d’Etat Mike Pompeo et un homologue de haut niveau de la RPDC, pour mettre en oeuvre les résultats du sommet Etats-Unis/RPDC.

Le président Donald Trump et le président Kim Jong Un se sont engagés à coopérer pour le développement de nouvelles relations entre les Etats-Unis et la RPDC et la promotion de la paix, de la prospérité et de la sécurité de la péninsule coréenne et du monde.

Commentaires

  • Heu... Il me semble que, sauf le point 4, tout le reste est du pipeau, du vent, non ?

  • L'important est évidemment la rencontre, et non le texte signé qui n'est d'ailleurs vu que comme un prélude.

  • Trump prépare le lâchage de la Corée du sud et de Taiwan, comme ses prédécesseurs lâchèrent le Vietnam. Toujours la même tactique anglo-saxonne de division en faveur des dictatures, jaunes en l'occurrence. Trump est la marionnette des mondialistes. Il nous joue sa pièce d'opéra bouffe avec l'autre bouffi.

Écrire un commentaire

Optionnel