Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On réoriente

Lundi, la Commission européenne a demandé au Parlement européen d’accepter une nouvelle répartition des fonds de cohésion de l’UE pour la période 2021-2027.

« Nous proposons aujourd’hui une politique de cohésion pour toutes les régions, qui ne laisse personne de côté » et « adaptée aux nouvelles priorités », a fait valoir devant les journalistes la commissaire chargée de la politique régionale, Corina Cretu.

« Les pays comme la Slovaquie, les pays baltes ou la Pologne reçoivent moins d’argent dans notre proposition de budget pour la politique de cohésion, parce qu’ils sont devenus plus compétitifs, qu’ils ont grandi économiquement », a dit le commissaire au Budget Günther Oettinger devant les députés européens. « D’autres, parce qu’ils sont restés un peu plus en stagnation ces dernières années, comme les Italiens, reçoivent plus d’argent. »

Mais à Bruxelles on ne cache pas que l’un des principaux critères est désormais… l’accueil des « migrants »…

Donc on va donner davantage aux pays où arrivent les « migrants » (Italie, Grèce) et punir les pays qui ne veulent pas accueillir de « migrants »…

Le tableau suivant le montre de façon spectaculaire. Il n’émane pas de la Commission européenne, qui se garde bien de l’établir, mais d’un journaliste du Financial Times. On y voit que, comme par hasard, les pays les plus touchés par la suppression de fonds de cohésion sont, avec l’Allemagne pour d’autres raisons, ceux du groupe de Visegrád : entre 21,7 et 24% de moins.

La première colonne donne le noms des pays (en rouge ceux qui perdent, en bleu ceux qui gagnent), la troisième colonne donne le montant des fonds entre 2014 et 2020, la deuxième colonne le montant des fonds préconisé par la Commission, la quatrième colonne montre la différence en chiffres absolus, la cinquième colonne la différence en pourcentage. On y voit aussi pourquoi personne en Pologne ne prône une sortie de l’UE…

DeXoUfpXUAAUSPX.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel