Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

On peut relancer la natalité

On peut relancer la natalité, et comme par hasard c’est la Pologne qui en apporte la preuve.

Conformément à sa promesse, le gouvernement avait instauré en avril 2016 une prime à la naissance, une allocation mensuelle de 500 złotys (116 euros) à partir du deuxième enfant. Dès 2016 il y a eu 13.000 naissances supplémentaires, et 20.000 en 2017. Et la proportion des premiers enfants est tombée de 50 à 43%.

Mais la bataille n’est pas encore gagnée : l’indice de fécondité n’est que de 1,45 enfant par femme.

Commentaires

  • La promesse du PiS était de verser l'allocation pour chaque enfant et finalement elle est versée à partir du premier enfant seulement pour les familles aux revenus les plus modestes. Et souvent pour celles-ci les allocations ainsi versées équivalent pratiquement à un salaire supplémentaire et contribuent à la pénurie de main d'oeuvre peu qualifiée. Donc non seulement le PiS n'a pas complètement tenu sa promesse électorale (et même électoraliste), mais en plus il a mis en oeuvre une mesure socialiste sous couvert de politique familiale. Une mesure juste aurait été de prendre en compte le nombre d'enfants pour diminuer l'impôt sur le revenu.

  • Il est à noter que la Suède, pays le plus socialo-totalitaire d'occident avait pris des mesures d'incitation à la natalité vers 1985 (la plus notable:2 ans de congé parental à 100% du salaire pour le conjoint qui arrêtait son travail avec garantie de réintégration dans l'emploi) ce qui fit passer le taux de natalité de 1,6 à 2,1 en moins de 10 ans. Actuellement, il est de 1,88 (2015 avant l'invasion-immigration), un des plus élevés d'Europe.
    Contrairement à un préjugé très tenace, les variations démographiques sont très rapides. Les incitations financières ou le racket anti-famille agissent à court terme. L'assassinat des enfants à naître a un effet immédiat. Il suffit de voir les pyramides des âges. En France il manque à l'appel le 1/5 d'une classe d'âge, liquidée par avortement. Ce qui veut dire, pour ceux qui on des difficultés à voir la réalité, que la mortalité infantile est de 20 % en France. C'est le suicide programmé, l'avortement facilitant le grand remplacement.

  • Une chose est sûre, l'Union Européenne, grâce à sa politique du Grand Remplacement, a fait beaucoup pour encourager la sexualité dès le plus jeune âge. On pense à sa politique LGBTISTE, celle de la théorie du genre... mais il y a aussi un nouveau phénomène apparu avec l'immigration !

    Qui ne connait pas en Grande Bratagne le scandale de pédophilie de Telford qui touche plus d’un millier de filles mineures obligées de se prostituer pour satisfaire des musulmans pakistanais. ?
    https://www.nouvelobs.com/monde/20180319.OBS3794/scandale-de-pedophilie-au-royaume-uni-jusqu-a-un-millier-d-enfants-violes.html

    Mais cela existe dans tous les pays de l'U.E.. Au Pays-Bas par exemple, chaque année, plus d’un millier de mineures néerlandaises sont victimes d’abus sexuels et d’exploitation. Cet esclavage sexuel est organisé par de jeunes proxénètes issus de l’immigration, principalement marocains, turcs, caribéens et roms. A l’aide de cadeaux, de boissons et de drogues, des soi-disant «loverboys» parviennent à avoir des relations sexuelles avec des filles vulnérables avant de prendre des photos ou filmer des vidéos compromettantes qui serviront de levier pour extorquer les jeunes filles et les forcer à se prostituer.
    https://www.ad.nl/binnenland/de-loverboy-van-nu-hoeft-meisjes-niet-te-verleiden~acc2033

  • L’Europe a oublié l’époque où les musulmans kidnappaient des chrétiens aux frontières pour les rendre esclaves. Les gens sont complètement inconscients comme l’affirme ce migrant en Allemagne :
    https://minurne-1uh97je.stackpathdns.com/wp-content/uploads/2018/03/negre-en-allemagne.mp4?_=1

    Combien de Français ont-ils voté pour le frexit ? Très peu. Les migrations et leurs dures conséquences ne s’arrêteront donc pas. Dans un sens, cette islamisation qui en découle permet de cacher cette baisse des naissances en Europe, provoquée par une politique sexuelle lgbt désordonnée qui ne favorise pas l'esprit de famille.

  • Pour illustrer vos propos Ian sur la situation européenne :
    https://2.bp.blogspot.com/-VirLyEQBtmc/WtYtGrmPbhI/AAAAAAAAeyY/gmIkVdEUuagT2tuUL3ICyJ2aT-QZmQQewCLcBGAs/s1600/Caricature-de-lartiste-mal-pensant-maternit%25C3%25A9-et-avortements.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel