Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paris pourri

100984.jpeg

Le militant subversif multicartes Jean-Luc Romero avait proposé « d’organiser à Paris un événement annuel pour distinguer les personnalités LGBTIQ qui se battent notamment à l’international pour l’avancée des droits LGBTQI ». Voilà qui est fait. Anne Hidalgo a créé le « Paris Prize for LGBTQI Right » (sic), prix international de la Ville de Paris en faveur des droits des personnes LGBTQI.

Ce prix comporte deux catégories:

• un·e lauréat·e français·e

• un·e lauréat·e international·e

Ces prix peuvent être remis à un·e militant·e ou à une association qui se distingue par des actions courageuses et inspirantes en faveur de l’égalité des droits.

Les premiers lauréats sont Handi-Queer, la National Gay and Lesbian Human Rights Commission du Kenya (oui, on parle la même langue au Kenya et à Paris), et Ameen Rhayem.

Tout commentaire non conforme étant interdit par la loi, je vous laisse découvrir par vous-même de quoi il s’agit.

Écrire un commentaire

Optionnel