Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Apprendre l’« arabe »

Lu sur Bladi.net :

Les résultats définitifs du concours de recrutement des enseignants de langue arabe et de culture marocaine aux enfants des Marocains établis en Europe viennent d’être publiés.

Selon le ministère de l’Education nationale, 188 candidats ont été admis à ce concours et seront répartis comme suit : 146 enseignants vont se rendre en France, 26 en Espagne et 16 en Belgique, rapporte la Map.

En France, les enseignements de langue et de culture d’origine (ELCO) concernent plusieurs pays, dont le Maroc et ont été mis en oeuvre suite à des accords bilatéraux.

L’objectif de cet enseignement est de structurer la langue parlée dans le milieu familial, favoriser l’épanouissement personnel des jeunes issus d’autres cultures, et valoriser la diversification des langues à l’école, indique le ministère français de l’Education nationale.

En général, ils sont dispensés à partir de la classe de CE1 à raison de 1h30 à 3 heures par semaine, juste après les classes ou très rarement le samedi.

On remarque à quel point la France est privilégiée par rapport à la Belgique, sans parler des autres pays où les Marocains sont en nombre, notamment les Pays-Bas (mais sans doute n’ont-ils pas d’ELCO…). On remarque surtout la désinformation de Bladi.net. Car il ne s’agit pas de « structurer la langue parlée dans le milieu familial » etc. Pour la bonne raison qu’il s’agit d’enseignement de l’arabe classique et que les Marocains ne parlent pas l’arabe classique. Ils parlent un arabe dialectal, ou le kabyle, ou le… français (lorsque le roi veut se faire comprendre il fait son discours en français, non en arabe). L’arabe classique est la langue du Coran. Pour un musulman, il s’apprend dans le Coran, le livre de la charia et du jihad. Les 146 enseignants qui vont débarquer dans nos écoles laïques ne sont rien d’autre que des imams (déguisés ou non en maîtres d'école)…

Écrire un commentaire

Optionnel