Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Klarsfeld !!!

Alors que le gouvernement israélien a sonné l’halali mondial contre la Pologne pour sa loi qui interdit notamment de parler de « camps de la mort polonais » (chez nous aussi elles a été condamnée par le ministre des Affaires étrangères), Serge Klarsfeld, dans un magazine culturel en ligne, Jewpop, s’inscrit en faux, de façon aussi spectaculaire qu’inattendue :

« Il n’y a eu ni camp de la mort polonais ni français. Il y a eu des camps d’extermination allemands en Pologne et un camp allemand en Alsace annexée. Tous ceux qui évoquent les "camps polonais" insultent la Pologne. »

Sans doute effrayé par ce qu’il vient de dire, il se croit obligé d’ajouter que « les Polonais dans leur ensemble ont eu un comportement hostile aux juifs », ce qui n’est pas vrai, mais aussi : « il ne faut pas oublier que la Pologne a perdu 3 millions de Polonais chrétiens » (mais oui, c’est toujours Klarsfeld qui parle !) « et qu’il y a plus de Justes polonais que d’autres nations »…

(via RT)

Commentaires

  • Mr Klarsfeld n'est pas un polémiste. Il dit simplement les choses.

    Ce sont ses salopards de nationaux-SOCIALISTES ALLEMANDS qui ont construit et développé ses camps d'extermination. Le gouvernement Polonais à raison également.

    Il conviendra de parler de " camp de la mort allemand-nazis en Pologne " !!!

  • Par contre le camp en Alsace annexé, si Klasfeld parle du Struhthoff, contrairement aux désinformations il ne s'agit pas à proprement parler d'un camps de la mort. ce camp n'avait rien à voir avec Dachau, Buchenwald et encore moins Auschwitz., de part sa taille d'une part et encore moins par sa destination.

    En Alsace il s'agissait un camp de " triage ", c'est déjà assez terrible. Malheureusement certains y trouverons la mort, car blessés ou malades. Mais il n'y a jamais eut de chambres à gaz au Struthoff.

    Cela j'en suis absolument certain, ce n'est pas du négationnisme, pour en avoir discuté avec l'un de nos grands-pères par alliance et un ami de la famille grand résistant, tous les deux passés par là, avant que d'être déporté sur Dachau, d'où il reviendra parce que non Juif et surtout emprisonné vers la fin de la guerre. Il faut tout de même raison garder et ne pas laisser raconter n'importe quoi, cela ne servant certainement pas la bonne cause.

  • La Pologne n'existait pas à l'époque. ..Camps nazis Allemand sur le territoire de la Pologne occupée.

  • Klarsfeld n'est pas un cas unique.

    Moshe Arens (né en Lituanie avant guerre;universitaire, membre du Likoud, ancien ambassadeur, ancien ministre de la défense à 3 reprise de l'état d'Israël) sa écrit dans sa tribune dans le journal Haaretz du 5 février 2018: "Accuser la Pologne pour l'holocauste est injuste. Il y a une différence cruciale entre la Pologne et les autres nations de l'Europe occupée par les nazis... Le gouvernement Polonais n'a pas seulement refusé de collaborer avec les Allemands mais les a combattu jusqu'à la fin de la guerre. Dans les faits, les Polonais furent les seuls à apporter de l'aide aux combattants du ghetto de Varsovie. Les puissances alliées, les USA, la Grande Bretagne et l'Union Soviétique ont simplement ignoré l'insurrection du ghetto." ....

    Avant d'accuser les Polonais de susceptibilité mal placée, il convient de se rappeler, par exemple, de l'éditorial ("Pourquoi j'exige que les agents du FBI visitent le Mémorial de l'Holocauste") publié dans le Washington Post du 16.04.2015 par le directeur du FBI James B. Comey qui estimait que les Polonais portaient une responsabilité dans l'holocauste et dénonçait le fait que "Dans leur esprit les assassins et leurs complices d'Allemagne, de Pologne et de Hongrie, et de tant et tant d'autres endroits n'ont pas commis quelque chose de mal."
    Quelques jours plus tard l'ambassadeur des USA à Varsovie présentait les excuses de son gouvernement aux autorités polonaises....et Comey s'est fendu d'une lettre d'excuses dans laquelle il admettait que "L'état polonais ne porte aucune responsabilité dans les horreurs imposées par les nazis. Je n'aurai pas dû utiliser le nom d'aucun autre pays parce que mon intention était d'exprimer un point de vue universel sur la nature humaine."
    https://www.timesofisrael.com/poland-accepts-fbi-chiefs-regrets-on-holocaust-comments/

    Netanyahou a déclaré il y a quelques jours que le peuple polonais a pris part "systématiquement" à l'extermination des Juifs...

    Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que cette hystérie mémorielle poursuit des buts débordant du cadre du débat historique en poursuivant des buts politiques contemporains... Pitié pour la mémoire des victimes de l'horreur allemande nazie de toutes religions!

    Et pour tous les gens qui reprochent la passivité des Polonais pendant l'holocauste, il suffit de rappeler que dès l 1939 des dizaines de milliers de Polonais ont été fusillés par les Allemands (ou déportés et massacré par leurs alliés soviétiques) qui ont instauré un régime de terreur inouï. Malgré tout des dizaines de milliers de Juifs furent sauvés par leurs compatriotes chrétiens au péril de leur vie et de celle de leur famille...

  • Mais Moshe Arens n'est pas un chasseur de nazis mondialement connu et d'un acharnement constant contre tout ce qui peut ressembler même de très loin à du "révisionnisme".

  • Netanyahou ?
    Il a sans doute un gros penchant à détourner de sa personne l'attention médiatique.
    Quant aux membres de l'union européenne qui s'acharnent contre cette volonté polonaise de ne pas se laisser accuser faussement et à tort... C'est tout aussi hypocrite.

  • Posons la question à Netanyahou, il doit connaître la réponse:
    1) Qui a financé la révolution bolchevique et la prise de pouvoir et le réarmement par les nazis?
    2) Qui se comporte aujourd'hui comme les nazis?
    C'est très logique que ceux qui se sont mis sous la coupe du Menteur et de l'Homicide, soient des menteurs et des homicides.

  • " Tous les allemands n'étaient pas nazis et tous les juifs ne sont pas sionistes. "
    https://www.youtube.com/watch?v=LVAq02ztH7w

  • Tous les Juifs ne sont pas des salauds et tous les salauds ne sont pas juifs. Idem pour les Français, Patagons, blancs, noirs, jaunes, rouges, verts etc....
    Corollaire: si par hasard un Juif est un gangster avéré, ce n'est pas être antisémite que de la traiter de gangster.

  • Je tiens à rectifier les propos relatifs au Struthof et à préciser que la chambre à gaz installée dans ce camp est toujours visible sur le site .

  • Dans la dite chambre à gaz du Struthof (8,5 m2), il n'a pas été retrouvé la moindre trace d'acide cyanhydrique. Il n'y en avait pas non plus dans les cadavres de prétendus gazés du Struthof, selon les analyses du professeur René Fabre réalisées en décembre 1945.

  • @Dauphin
    Dans la vidéo à ,4..50mn ; https://www.youtube.com/watch?v=LVAq02ztH7w

  • Merci Hector, la liste est longue, longue....Et si l'on s'intéresse aux promoteurs de l'avortement, de l'euthanasie et du transhumanisme, la liste est aussi longue, longue....Et cela se passe aujourd'hui.
    Mais arrêtons, nous allons froisser quelques lecteurs qui pourraient penser que nous sommes $$$spirationnistes"

Écrire un commentaire

Optionnel