Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe

La plateforme We move Europe (nous faisons bouger l’Europe) avait lancé une pétition en ligne pour soutenir le projet de listes transnationales aux élections européennes.

Il n’y a que 2% de signatures provenant des pays qui ont adhéré à l’UE en 2004 et depuis lors.

Quant aux pays du Groupe de Visegrád, ils ont fourni à eux quatre 1,1 % des signatures.

C’est l’Allemagne qui aligne de loin le plus gros bataillon : 43%.

Elle est suivie par la France : 14%, et par… le Royaume-Uni, 14% également, alors qu’il ne fera plus partie de l’UE (mais il y a bien près d’1% de participants suisses ou « d’autres pays »…).

Cette pétition n’a en réalité aucune espèce d’importance. Je n’en avais même pas entendu parler alors que je regarde deux sites européistes chaque jour. Ainsi il n’y a eu que 62.000 signatures, ce qui est totalement dérisoire. 62.000 signatures sur toute l’UE, c’est sans aucune signification dans un sens ou dans l’autre. Cependant EUobserver en a fait une longue analyse : il n’en faut pas davantage pour les inquiéter…

Écrire un commentaire

Optionnel