Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Che à Paris et Hidalgo au tribunal

L’AGRIF et Bernard Antony annoncent que le président du tribunal administratif de Paris a fixé une audience pour statuer en référé sur la demande qu’ils ont engagée aux fins d’interdiction de l’exposition révisionniste et négationniste « Che Guevara à Paris » présentant cet assassin sanguinaire sous un jour romantique dans les locaux de l’hôtel de Ville de Paris et avec la promotion d'Anne Hidalgo, maire de Paris.

L’audience, qui est publique, aura lieu le lundi 22 janvier 2018 à 10h au tribunal administratif  7 rue de Jouy  75004  Paris.

Commentaires

  • Voilà une activité à mettre au planning des parisiens libres le lundi matin 22 janvier: aller soutenir l'AGRIF à l'audience.
    Après avoir marché pour la vie la veille...Juste pour montrer aux pro-mort que nous existons encore.

  • Logique cette promotion d'un révolutionnaire sanguinaire, ce type a deux avantages pour eux : son idéologie MARXISTE et son besoin de répandre le sang de ces compatriotes.

    Ces deux antagonismes se rejoignent dans la justification de la pitoyable et sanguinaire révolution dite Française, que ces pantins républicains marxistes ont besoin de justifier, de plus en plus et de mieux en mieux, tant ils en connaissement l'atrocité et l'inutilité. L'image du faux romantisme de ce tortionnaire aidant à la justification, à la banalisation du visage révolutionnaire, qui plonge encore la France dans cette cacophonie et les divisions.
    L'égérie Parisienne est sur le fond une personnalité d'extrême gauche dangereuse, maniant les contres vérités et le mensonge tout en falsifiant l'histoire, la détournant de la réalité.
    .
    Les Bo-bo parisiens, tels les idiots inutiles décrits par Lénine apportent leur soutien à l'idéologie de cette personnalité, tant ils sont dans un besoin de vouloir justifier leurs ignorances et leur ennui. Le pleutre a toujours besoin de faire sa révolution, soit-elle culturelle ou imaginative par l'intermédiaire d'un autre, le révolutionnaire assassin les y aidant.
    Hidalgo falsifie ici l'idée même de l'humanisme en n'ayant aucune, mais aucune reconnaissance ou compassion pour les millions de ceux qui furent implacablement, torturés, assassinés et jetés dans les fausses communes du Tche, comme pour les victimes des autres révolutions d'ailleurs. C'est sa propre thérapie qu'elle pratique, certainement n'hésiterait t'elle pas a usé de sa position pour reproduire l'identique, tant la faiblesse intellectuelle de ces faux dirigeant est fort. D'ailleurs a t-elle a un seul instant usée de compassion pour tous ces veinards, tous ces enfants, toutes ces femmes qui se sont fait gazés violemment par la république de Valls et de hollande il n'y a pas si longtemps .......... C'est ici une la mesure identique, sauf dans la finalité, et cela nous en dit long très long sur l'inaptitude des " dirigeants " politiques même modernes.

    A quand à la " mairie " de Paris une exposition sur le peuple Français, sur ces millions de personnes vivant en région de Vendée assassinés par la république, prémices d'un marxisme naissant, sans oublier tous les martyr de Septembre, fussent-ils grabataire et aveugles subissant le même sort au Carmes parce simplement vrai Catholiques ?

  • Il y a tant de choses obligatoires qui devraient être interdites et tant de choses interdites qui devraient être obligatoires que ce genre de mobilisation est vaine, sinon contreproductive. "Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux".

Écrire un commentaire

Optionnel