Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La folie des grandeurs

Le Figaro a publié une annonce de l’archevêché de Paris annonçant que « la messe solennelle de l’Epiphanie sera célébrée en la cathédrale de Paris ce dimanche 7 janvier 2018 à 18h 30 » et qu’elle sera « présidée par le cardinal Michel Aupetit, archevêque de Paris ».

Il y en a qui ne perdent pas de temps. Michel Aupetit n’est même pas encore archevêque de Paris. Il ne le sera qu’à l’issue de la messe d’installation qui débutera tout à l’heure à 18h 30. (Ils font toutes les messes à 18h 30, maintenant ?)

Et surtout il n’est évidemment pas encore cardinal…

Mais je vois que dès sa nomination, le 7 décembre il était le « cardinal Michel Aupetit » d’après Radio Notre Dame*…

Mais peut-être François a-t-il donné aux évêques le pouvoir de se faire cardinaux, dans le cadre de la nécessaire décentralisation de l’Eglise…

Quant à moi j’ai eu une sublime messe de l’Epiphanie ce matin, à l’heure normale de la messe, le jour normal de l’Epiphanie. Sans (faux) cardinal, cependant…

* L’article de Radio Notre Dame a toutefois été corrigé. Mais on le trouve toujours intact ici.

Commentaires

  • Paris étant un siège cardinalice, ils ont juste quelques mois d'avance. Ce sont des devins....

  • Le fI--ro est un torchon, de si maux-vaise qualité que le papier ne permet même pas un service de " torche cul " qualitatif. Trop rugueux, trop peu adapté, il peu à la rigueur permettre l'allumage d'un feu de cheminée, et encore si il n'a pas été acheté mais donné, ou récupéré.

    De toute évidence nous avons une fois de plus la preuve flagrante de l'ignorance totale et volontaire de ces meRdieux, qu'en à la connaissance de l'Eglise, de son fonctionnement et de ces rouages.

    Pour ceux qui était présent à NDP, il n'aura pas échappé les cris de quelques vermines, vers la fin de la célébration. A peine installé le nouvel Archevêque métropolitain est déjà la cible des nervies d'extreme gôche, ces adeptes du national-socialisme et du communisme, complices idéologiques de plus de 200 millions d'assassinés, autant de victimes de cette idéologie contre-humaniste.
    L'Archevêque devra être certain de notre total soutien pour ce qui concerne le combat pour la VIE, sous toutes ses formes naturelles et DÊS la CONCEPTION. Nous savons qu'une lutte à tous les niveaux est déjà engagée et qu'il devra être solide pour résister à cette vermine.

    En ce début d'année je ne manquerai pas de saluer les personnels des " grandes oreilles " qui lisent et écoutent (inutilement) nos conversations, grâce particulièrement aux indications d'un aspirant, mais vrai faux " grand " clerc. Celui-là même qui jouait le maitre de communion à NDP, devant un Évêque, se ridiculisant côté transept gauche de la cathédrale, paradant face à certains corps constitués. N'hésitant pas à prendre des mains de cette autorité, le ciboire contenant les saintes Espèces consacrées, pour les distribuer sans aucun respect, à la volée, de ses mains sales, vers autant d'autres mains non moins purifiées par le rite du " Lavabo inter innoncéntes manus méa ". Ce profanateur emportant avec lui autant de particules du Corps du Christ entre ses doigts sales, ne se purifiant surtout pas les doigts avant le " Corpus tuum, domine, quod sumpsi ".
    L'ambition attise toutes ces irrévérences et les trahisons de ceux qui sont déjà bien infiltrés, au coeur même de la communauté ............. , c'est aussi à cela que l'Eglise doit faire face, la Foi (salut E.L.) n'étant pas pour ceux-là une réelle motivation, mais un accessoire leur permettant certains accès, de surcroit cette typologie d'idiots détournent les services officiels de leurs missions principales, ou du moins les dirigent sur des pistes faisant perdre beaucoup de temps inutilement, ce qui est préjudiciable au traitement de certaines autres priorités.
    Ils sont donc doublement coupables.

  • Le Figaro n'a rien à voir dans l'histoire, quoi que l'on pense de ce journal. Il s'agit d'une annonce de l'archevêché de Paris, rédigée et envoyée par l'archevêché au Figaro qui l'a imprimée (et l'a fait payer).

  • A J.EFF : vous citez "les personnels des " grandes oreilles " qui lisent et écoutent (inutilement) nos conversations".

    Vous pensez donc que nous sommes scrutés ?

Écrire un commentaire

Optionnel