Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Turquie

Screenshot-2018-1-6 L’église orthodoxe bulgare ”Saint Stéphane” à Istanbul dans toute sa splendeur….png

L’église bulgare Saint-Etienne d’Istanbul, dans le quartier du Phanar, a été entièrement restaurée. Les travaux, financés par la ville d’Istanbul, ont duré six ans et coûté près de 4 millions d’euros. Elle est connue aussi comme « l’église de fer », car elle fut construite en fer, il y a 120 ans, par un architecte autrichien, avec des éléments venus d’Autriche. Elle remplaçait « l’église en bois » construite après le firman du Sultan qui en 1849 permettait aux chrétiens de construire des lieux de culte.

Elle rouvrira ses portes demain, au cours d’une grande cérémonie à laquelle participera l’actuel sultan, Recep Erdogan, avec des ministres, le Premier ministre bulgare, ainsi que le patriarche œcuménique Barthélémy et le patriarche bulgare Néophyte.

L’événement est présenté par les médias turcs comme un exemple de la volonté du gouvernement de redonner tout leur lustre aux églises et synagogues historiques…

On remarque aussi que la Bulgarie assure la présidence tournante du Conseil de l’Europe depuis le 1er janvier.

A l’époque où l’église fut construite il y avait 50.000 orthodoxes bulgares à Istanbul. Il y en a tout au plus un millier aujourd’hui.

Commentaires

  • Le sultan lorgne certainement sur cet édifice pour le transformer en mosquée le moment venue.
    De plus cela n'a réellement absolument rien couté à cet hérétique, les SEPT milliards distribués et provenant de la communauté Européenne auront certainement financés cette manoeuvre politique.
    En attendant ont fait quoi avec St SOPHIE, pitoyable calife ??

Écrire un commentaire

Optionnel