Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi de la 3e semaine de l’Avent

℟.  Bethlehem civitas Dei summi, ex te exiet Dominator Israël, et egressus ejus sicut a principio dierum æternitatis, et magnificabitur in medio universae terræ: Et pax erit in terra nostra, dum venerit.
℣. Loquetur pacem in gentibus, et potestas ejus a mari usque ad mare.
℟. Et pax erit in terra nostra, dum venerit.

Bethléem, cité du Dieu très-haut, de toi sortira le Maître d’Israël, et sa sortie sera comme du principe des jours de l’éternité, et il sera magnifié au milieu de toute la terre. Et ce sera la paix sur notre terre, quand il sera venu. Il dira la paix aux peuples, et son empire (s'étendra) de la mer à la mer.

On trouve aussi ce répons des matines avec le verset d’Habacuc :

℣. Deus a Libano veniet, et Sanctus de monte umbroso et condenso.

Et on le trouve dans le bréviaire mozarabe, au… cinquième dimanche de l’Avent, avec comme verset la prophétie de Michée :

℣. Tu Bethlehem Euphrata (sic), numquid parvula facta es in milibus Juda ? ex te enim egredietur rex, qui regat populum meum Israel.

AT5000-1011_19r.jpeg

Antiphonaire de Klosterneuburg, Autriche, XIVe siècle.

 

*

O Adonái, et Dux domus Israël, qui Móysi in igne flammæ rubi apparuísti, et ei in Sina legem dedísti : veni ad rediméndum nos in bráchio exténto.

O Adonaï, et Conducteur de la maison d’Israël, qui avez apparu à Moïse dans le feu du buisson ardent, et lui avez donné la loi sur le Sinaï : venez pour nous racheter par la puissance de votre bras.

Écrire un commentaire

Optionnel