Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Egypte

Le vendredi 27 octobre dernier, à Ezbet Zakariya, village près de Minya en Moyenne Egypte, où vivent quelque 1.800 coptes, une foule de musulmans est venue, après la « prière », attaquer l’église. Il s’agit en fait d’un bâtiment anonyme dont le premier étage fait fonction d’église, qui vient d’être rénové, avec l’installation d’une crèche au rez-de-chaussée. Les coptes ayant pu verrouiller les issues, les musulmans s’en sont pris à des maisons de coptes, brisant les carreaux, et blessant une femme.

La colère des musulmans est venue d’un tract disant « Nous rouvrons l’église malgré vous ». Il va de soi qu’aucun copte ne serait assez fou pour écrire cela. La provocation est évidente. C’est pourquoi la police… a fait fermer l’église, et a convoqué les responsables de l’émeute, à savoir… les coptes, pour une de ces réunions dont l’Egypte a le secret, où les méchants coptes et les bons musulmans s’engagent à avoir des relations fraternelles et à ne plus avoir recours à des provocations qui troublent la paix du village...

C’est la cinquième église fermée ces dernières semaines par les autorités dans la région, pour cause de trouble à l’ordre public…

Écrire un commentaire

Optionnel