Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comme avant…

Dans la ville de Mossoul, délivrée de l’Etat islamique, la vie reprend son cours.

L’université a rouvert ses portes, bien que plusieurs de ses bâtiments soient encore à reconstruire.

Et, comme avant, les étudiantes doivent être voilées, quelle que soit leur religion.

C’est l’Etat islamique sans l’Etat islamique… (Il convient de se rappeler que Mossoul – 2,7 millions d’habitants – avait été prise sans coup férir par les jihadistes.)

Du temps de Saddam Hussein les filles faisaient ce qu’elles voulaient. Mais Saddam Hussein était un très méchant dictateur.

Commentaires

  • "C’est l’Etat islamique sans l’Etat islamique…" rien ne change avec la bénédiction Américano-Russe.

  • Une roue peut être voilée. Pourquoi pas une religion ou une de ses pratiquantes ?

  • La prise de Mossoul a eu pour motif absolument inavouable, uniquement et exclusivement, la destruction de la présence chrétienne dans la ville.

    Tous complices : pechmergas kurdes (sunnites) en tête, qui s'en retirent pour laisser entrer Daech.

Écrire un commentaire

Optionnel