Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Matthieu

Le graduel Beatus vir (qu’on trouve aussi aujourd’hui au commun des martyrs non pontifes) n’était sans doute pas attribué à saint Matthieu à l’origine, car dans les anciens manuscrits on le trouve pour la fête de saint Valentin (avec l’introït et le trait qui seront celui du commun des martyrs non pontifes, mais on le trouve pour la fête de saint Jean l’évangéliste dans le codex Bodmer74)…

Je n’en trouve pas d’interprétation qui corresponde à la partition. Voici toutefois ce graduel, dans une version fort différente mais qui dérive manifestement du chant d’origine (simplifié, un peu comme sur les livres de lutrin du XIXe siècle), dans la messe de saint Henri d’Uppsala, patron de la Finlande, par la Schola Sancti Henrici :

gr_beatus_vir_qui_timet.gif

Enregistrer

Écrire un commentaire

Optionnel