Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parfaire le génocide des trisomiques

Au Royaume-Uni, selon le rapport annuel du ministère de la Santé (sic) sur les statistiques de l’avortement, il y a eu en 2016 190.406 assassinats d’enfants à naître, dont 3.208 pour anomalie fœtale, dont 706 pour une trisomie 21.

Depuis 2010, les avortements pour trisomie ont augmenté de 46%. « Grâce » à la mise sur le marché du dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21, un test « plus performant ».

La prochaine étape sera l’intégration de ce test dans la politique de dépistage prénatal.

Tuez-les tous.

Écrire un commentaire

Optionnel