Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De pis en pis

J’avais aperçu quelque part que le cardinal Francesco Coccopalmerio mettait en doute l’invalidité des « ordinations » anglicanes. Je n’étais pas allé voir de plus près, considérant que le borborygme d’un progressiste cacochyme, fût-il cardinal, ne méritait guère l’attention. J’avais tort. Car j’avais oublié que le personnage est tout de même président du Conseil pontifical pour les textes législatifs (nommé à ce poste, hélas, par Benoît XVI, qui l’a fait cardinal…). Et Jeanne Smits a eu raison de se reporter au texte.

C’est un exemple de plus du relativisme absolu qui remplace désormais la doctrine :

« Nous avons eu, et nous avons toujours une vision très rigide de la validité et de l’invalidité : ceci est valide, cela est invalide. On devrait pouvoir dire : “Ceci est valide dans un certain contexte, et cela est valide dans un autre contexte”. »

Autrement dit les « ordinations » anglicanes sont « valides » dans un certain contexte. On est donc censé comprendre que dans ce contexte-là le pasteur anglican consacre le pain et le vin qui devient le Corps et le Sang du Christ.

La seule conclusion possible, à moins d’être dément, est que la personne qui profère cette énormité ne croit plus ni au sacerdoce ni à la Présence réelle. Ce qui semble être le cas, puisque pour le cardinal Coccopalmerio ce ne sont pas des « éléments fondamentaux » qui justifient une division entre chrétiens.

Et une fois de plus je me demande si nous faisons vraiment partie de la même Eglise.

Commentaires

  • "Rigiditas": un huitième péché capital, depuis le 13 mars 2013, mais auquel succombent uniquement les catholiques ... (du moins ceux qui n'ont pas encore reconnu les lumières du présent pontificat).

  • ""Rigiditas": un huitième péché capital,""
    Oui, mais c'est un péché contre l'esprit du Mal, qui n'a pas de pardon dans ce monde dominé par Satan, mais qui sera loué au Jugement dernier. Et j'en serai à "l'ultra-rigiditas", si la défense de la foi l'exige.
    Tous ces apostats provoquent Dieu, leur esprit est tellement enténébré qu'ils se croient sur le droit chemin. Insensés, comme la Bible les désigne.

  • Me vient à l'esprit une petite question. Depuis la rupture d' avec Rome, a-t-on pu constater, de manière fiable, un miracle eucharistique à partir d'une hostie "consacrée" par un prêtre anglican? Si quelqu'un le sait, ce serait intéressant.

  • PITOYABLE !!!
    Compte tenu du contexte il devait être réduit à l'état laïc sans émoluments ...........

Écrire un commentaire

Optionnel