Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Pakistan

Selon un mufti pakistanais, s’il y a des problèmes d’intolérance religieuse dans le pays, c’est parce que Asia Bibi n’a toujours pas été exécutée…

Telle est la réaction du mufti Muhammad Hanif Qureshi (qu’on peut voir sur Youtube dans des discours d’une heure et demie, deux heures, voire deux heures et demie…) à l’atroce lynchage d’un étudiant ahmadi accusé de blasphème parce qu’il avait simplement affirmé sa croyance sur Facebook.

Le mufti a déclaré devant les caméras de télévision :

Si l’on n’accordait pas de délais pour exécuter la peine des pécheurs convaincus de blasphème par les tribunaux, les étudiants n’agiraient pas ainsi. Les gens ont perdu confiance en l’Etat, en raison de la négligence des institutions et de leur silence criminel. Des incidents comme celui de l’université Wali Khan se reproduiront aussi longtemps que les gens se sentiront insultés dans leurs sentiments religieux.

En 2011, Muhammad Hanif Qureshi avait demandé que l’on tue le gouverneur du Pendjab Salman Taseer, qui avait visité en prison Asia Bibi. Quelques jours plus tard Salman Taseer était assassiné par son garde du corps Mumtaz Qadri. Une vidéo montre que Mumtaz Qadri assistait à ce discours de Muhammad Hanif Qureshi.

Écrire un commentaire

Optionnel