Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Deuxième dimanche de carême

Introït :

Reminíscere miseratiónum tuarum, Dómine, et misericórdiæ tuæ, quæ a sǽculo sunt : ne umquam dominéntur nobis inimíci nostri : líbera nos, Deus Israël, ex ómnibus angústiis nostris.
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam : Deus meus, in te confído, non erubéscam.

Souvenez-vous de vos bontés, Seigneur, et de votre miséricorde qui sont d’avant le temps. Que jamais nos ennemis ne dominent sur nous. Dieu d’Israël, délivrez-nous de toutes nos angoisses.
Vers vous, Seigneur, j’ai élevé mon âme ; mon Dieu, en vous je mets ma confiance, je ne rougirai pas.

Superbe interprétation par les moines d’En Calcat (de 1958) :

 

Reminiscere.jpg

Sur l’évangile de la Transfiguration, voir ma note de l’an dernier.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires

  • Je l'ai découvert en cherchant un chant de cet introït. C'est un site créé en 2007 par un baptiste texan...

Écrire un commentaire

Optionnel