Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Bangladesh

Deux manifestations ont eu lieu à Dacca fin janvier contre la modification de manuels scolaires, et le ton monte. Les professeurs, les intellectuels et les membres des minorités ont en effet découvert que les manuels, censés être « laïques », ont été révisés dans un sens plus islamique qu’ils ne l’étaient déjà. Ce qui est le plus visible est la suppression de 17 textes non musulmans. Le gouvernement se défend d’avoir cédé aux pressions et a nommé une commission d’enquête… Mais la suppression de ces 17 textes-là était précisément une revendication des islamistes de Hefazat-e-Islam… Et ce n’est pas la seule modification. Par exemple, un récit de voyage a remplacé une visite dans le nord de l’Inde, à majorité hindou, par un voyage sur le Nil. Les vêtements traditionnels d’une fillette ont été redessinés dans une version islamique…

Dans un pays où les chrétiens ne constituent guère plus de 0,5 % de la population, l’Eglise catholique du Bangladesh se sent particulièrement concernée puisqu’elle occupe une place importante dans le système éducatif. A la tête de plus de 300 établissements, elle prend en charge quelque 100.000 élèves, non chrétiens pour la plupart.

Commentaires

  • Chez nous aussi, les manuels scolaires mentent, pour complaire aux fauteurs de programmes, de nouveaux programmes et de nouveaux nouveaux programmes. Exemples : Un monde de migrants, en classe de quatrième, en remplacement des Mobilités humaines (inutile d'évoquer le contenu : la France, terre d'accueil depuis les Pithécanthropes ; les bienfaits de l'entrée de centaines de milliers de clandestins chaque année, etc) ; en Education civique, devenue Education morale et civique, le chapitre consacré aux médias et à l'information (en classe de troisième) ne se préoccupe plus désormais que du conspirationnisme supposé des sites de réinformation, sur le mode : "Regardez Pujadas, les enfants, c'est plus sûr." Pour être tout à fait tranquilles, ils ont également intégré le "conspirationnisme" en sixième, cinquième et quatrième. En cours de français, ma fille (quatrième) s'enfile du Pleynel... Du Pleynel, j'ai bien dit. Naturellement, le procès de Nuremberg a rendu justice aux victimes (mais pas aux millions de civils allemands ou japonais : c'est moi qui rajoute), Pétain était un affreux catho antisémite et il est plus facile de retrouver des boites noires au milieu de l'Atlantique qu'un passeport dans les millions de tonnes de débris calcinés du World Trade Center (où les boites noires faisaient défaut). Circulez, y a rien a voir.

  • Partout où l'islam devient majoritaire, il montre son vrai visage oppressif et liberticide... La Takiya (manipulation visant à fair croire à une religion de paix, tolérance et amour) est une chose immonde dont il faut informer les hommes de bonne volonté, avant que le monde entier ne soit couvert de voiles, burka et de mosquées... C'est un droit et même un devoir de souhaiter que le monde entier ne soit pas islamisé !

Écrire un commentaire

Optionnel