21 août 2014

La Mort-aux-Juifs

Le 11 août dernier, le Centre Simon Wiesenthal demandait au ministère français de l’Intérieur la suppression du nom du lieu dit « La Mort-aux-Juifs », sur la commune de Courtemaux (Loiret).

En 1992 déjà le MRAP avait demandé la suppression de ce nom. Le conseil municipal avait refusé, mais les panneaux avaient été enlevés. C’est seulement sur le cadastre qu’on peut voir, depuis lors, ce nom qui fait faussement polémique.

Faussement, comme l’explique Pierre-Henri Billy, toponymiste, chercheur au CNRS, auteur du "Dictionnaire des noms de lieux de la France", dans un article sans concession, bien que publié par Le Monde. On voit un peu partout, dans le Centre de la France et en Normandie, des lieux dits appelés « La Mort ». Il s’agit d’une mauvaise orthographe du mot « maure », qui désignait une mare. Quant à « Juifs », il vient de jui, qui vient du latin suinus : porcin. La Mort-aux-Juifs, cela veut donc dire la mare au purin de porcs.

Et à ce lieu-dit on trouve… un élevage de porcs.

Quant au Centre Wiesenthal, on suppose qu’il n’a plus de nazis à traquer pour s’en prendre aux vieux noms français. Le pire est que le gouvernement, via le sous-préfet, appuie la demande des chasseurs d’antisémites, et que le conseil municipal a promis de se saisir de la question dès la rentrée.

NB. De même le nom de Villejuif n’a rien à voir avec les juifs. Mais pas davantage avec les cochons. Il s’agit soit de Villa Juvius (par Villa-Judea) soit de Villa Gesedis (par VIllegie).

Commentaires

"Antisémite", "homophobe", "islamophobe" etc, sont termes devenus des armes par destination qui ne sont efficaces que parce qu'on se couche devant ceux qui les profèrent.
La dictature en France est bien réelle et s'étend à tous les domaines.

Écrit par : Dauphin | 21 août 2014

Répondre à ce commentaire

Comme vous avez raison Dauphin !!

Écrit par : Thècle | 22 août 2014

Sur l’ami Wiesenthal, je recommande cet article de Luc Rosenzweig dans « Causeur » (http://tinyurl.com/krzsob2), qui vous conduira au livre de Guy Walters, que je l’ai, ce livre, même si c’est dans une édition “club”.

[Sur les limites de Guy Walters, on peut – si le Taulier me consent cette autoréférence… – lire ou relire – voire apprendre par cœur – mon message – quelque pneu antisémitisque, mais pas plus que d’habitude – du 11 germinal de l’an CCXVIII, icitte en VO : http://tinyurl.com/mx4b4ej !]

Écrit par : Budelberger | 22 août 2014

Répondre à ce commentaire

Je propose La Mare aux Suinus !

Écrit par : Jean Theis | 22 août 2014

Répondre à ce commentaire

Il est étonnant voire savoureux de constater qu'au cours des temps la mare aux porcs soit devenue la mort aux juifs sans aucun parti pris.

Un antisémite aurait voulu le faire, il ne s'y serait pas pris autrement.

Notre pays recèle des traits d'humour inattendus.

Écrit par : bottin | 02 septembre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire