Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Citoyenneté à vendre

Le gouvernement de Malte espérait que sa vente de passeports rapporterait 30 millions d’euros sur un an. Mais, en quelque six mois, plus de 200 demandes ont été faites et la plupart devraient être acceptées, ce qui correspond pour l’île à un gain de plus de 200 millions d’euros, puisque chaque passeport coûte plus d’un million d’euros au demandeur.

Pour acheter un passeport maltais, il faut

- investir au moins 650.000 € dans l’île (plus 25.000 € par femme et enfant mineur)

- acheter une propriété d’au moins 350.000 € ou louer une résidence pour 16.000  € pendant cinq ans (le gouvernement s’attendait à une grosse majorité de locations, or ce sont les achats qui dominent)

- verser 150.000 € à un « instrument financier » (en bref à l’Etat).

La majorité des demandes émane de Russes, mais une trentaine de nationalités sont représentées. L’acquisition d’un passeport maltais est ipso facto l’acquisition de la citoyenneté européenne, avec tout ce qui en découle en matière de droit de vote et de libre circulation.

Lien permanent Catégories : Europe 5 commentaires

Commentaires

  • Malte est tombée bien bas. Gouvernement travailliste, il a même un "Ministre du Développement durable, de l’Environnement et du Changement climatique", c'est dire s'ils tombent dans tous les pièges mondialistes. Avortement interdit pour l'instant, mais jusqu'à quand? Les mondialistes ne négligent même pas un tout petit état, ils iraient même casser les pieds à Robinson Crusoë, seul sur son île pour lui demander s'il est contre l'avortement ou contre le mariage pour tous.

  • Eûûûhhhh… Robinson et Vendredi… comment dire ?…

  • C'est avant que Robinson libère Vendredi des mains des cannibales. A noter que ce cher Robinson faisait partie de l'équipage d'un navire négrier en route pour l'Afrique. Personne n'est parfait...

    Écrit par : Dauphin

  • Le passeport ne coûte pas « plus d’un million d’euroes », puisque le miyon consiste en deux types d’investissements. Le seul coût est la taxe de 150 000 €. Ça promet une flambée circonscrite des prix. Et les riches “investisseurs” vont s’apercevoir qu’ils habitent un pays… où il n’y a pas d’eau !

Écrire un commentaire

Optionnel