Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La réalité telle qu’elle est

Témoignage d’un yazidi publié par la Tribune de Genève (via FDesouche) :

Outre les Irakiens, « les jihadistes étaient des Afghans, Bosniens, Arabes ou même Américains et Britanniques. Mais les pires massacres ont été orchestrés par ceux qui vivaient avec nous, nos voisins musulmans. Les tribus Mewet, Khawata et Kejala, c’était tous nos voisins. Mais ils ont rejoint l’État islamique (EI), ont reçu des armes, et leur ont indiqué qui était Yazidi et qui ne l’était pas. »

Voilà une preuve de plus du mensonge de ceux qui prétendent que les jihadistes n’ont « rien à voir » avec l’islam réel (ou carrément avec l’islam tout court…). La réalité réelle, c’est que les jihadistes ne peuvent tenir d’aussi vastes territoires, et en gagner d’autres tant dans le nord de la Syrie que dans le centre de l’Irak, que parce qu’ils ont l’appui des tribus sunnites. Des « tribus Mewet, Khawata et Kejala », qui sont de braves tribus musulmanes parfaitement normales…

Et ceci est une illustration du billet de Camillo Langone.

Lien permanent Catégories : Islam 7 commentaires

Commentaires

  • "Voilà une preuve de plus du mensonge de ceux qui prétendent que les jihadistes n’ont « rien à voir » avec l’islam réel (ou carrément avec l’islam tout court…)" Et ceux qui pourraient ne pas croire ce yazidi, ils pourraient lire et s'informer sur l'arrivée des turcs à Smyrne ( Izmir depuis). C'était en 1920, et les populations grecques d'Asie Mineure présentes depuis mille ans furent balayées dehors à force de massacres sidérants. L'Histoire bégaye dit-on. Le mal n'est possible que si le bien est absent.

  • « Allah aime ceux qui vont jusqu’à tuer pour sa cause » (Coran 61.4) et exige : « Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage » (Coran 47.4) http://gloria.tv/?media=642419&language=MnVpcnQGQh7 Pourquoi les armes de l’ISIS sont américaines ? Pourquoi depuis des mois, aucun Américain ni Israélien n’ont été tués par l’ISIS ? Les réponses, un ancien cadre d’Al-Qaïda, le cheikh Nabil Naiem les donne. Nous sommes toujours sous le plan diabolique fomenté en 1998 par Netanyahu et Cheney et appelé l’opération "Clean Break". Le but, démolir les états nations autour d’Israël. L’Iran est le dernier sur la liste. Aussi comprend-t-on aisément pourquoi l’ISIS voulut détruire les sanctuaires sacrés de Najaf et de Karballa. En le faisant, il entraînait une réaction de l’Iran en Irak car comment ne pas défendre les lieux saints ? Les sionistes avaient réussi brillamment à épuiser l’Irak et l’Iran du temps de Saddam. Le piège continue et les mêmes se font avoir ! Reste que l’implantation des Frères musulmans en Egypte a échoué. Ils étaient pourtant ceux qui devaient ensuite déstabiliser grâce à leurs cellules dormantes les pays du Golfe. https://www.youtube.com/watch?v=lXpFfrtuvgo

  • L'Etat islamique ne fait qu'accomplir les commandements de l'Islam pour "purifier la terre des impurs que sont en particulier les chrétiens (Coran 9.28)"... L'Etat islamique est un monstre mais il en naîtra toujours tant que le Coran contiendra des versets comme : « Allah aime ceux qui vont jusqu’à tuer pour sa cause » (Coran 61.4). Mais qui pourra déchirer ces pages ? Personne donc la seule solution est que les Musulmans abandonnent l'Islam et donc qu'on les convertisse. Mais qui cherche à les convertir ? Pourtant c'est le commandement de Jésus de convertir toutes les nations du monde. Il devrait y avoir des télévisions et des émissions en arabe prouvant la fausseté de l'Islam. Ou alors sur Internet. Il faut le faire. Quant au califat, il commence à lorgner vers l'Arabie Saoudite : http://french.ruvr.ru/2014_08_09/Lennemi-aux-portes-de-l-Arabie-saoudite-1880/ : la panique commence à venir dans le royaume... Le royaume saoudien vient d'ailleurs de demander au Pakistan et à l'Egypte de les appuyer en cas de nécessité... Mais c'est un juste retour des choses car l'Arabie Saoudite finance le monstre depuis des années. Elle risque de payer cher ; le monstre échappe à son créateur saoudien... Mais le véritable créateur de l'Etat islamique, ce n'est même pas l'Arabie Saoudite, c'est le Coran, qui inspirera d'autres mouvements djihadistes si celui-ci est détruit... Quant au gouvernement chiite, il a laissé aux sunnites les armes fournies par l'Amérique pour la nouvelle armée irakienne car ce gouvernement ne bénéficie d'aucun soutien chez les sunnites. L'Irak est un Etat artificiel ; la monarchie aurait peut-être pu maintenir un lien fédéral mais la dynastie étant sunnite, elle aurait sans doute été rejetée par la majorité. Pour que l'Irak dure, il aurait peut-être fallu une constitution fédérale intégrant comme le régime libanais une répartition institutionnelle des postes. Ou laisser la dictature en place. Mais l'hétérogénéité ethnique et religieuse de cet Etat est beaucoup trop grande pour que l'Etat fonctionne sans dictature. Les chiites et les sunnites ne demandent qu'à en découdre depuis mille ans, à la première occasion, ils se tapent dessus ou s'oppriment. La seule solution est la partition, chacun chez soi. Et en premier lieu des Kurdes dont le droit à l'autodétermination est nié injustement. Certes Saladin était un kurde mais l'Islam est moins présent aujourd'hui dans les sociétés kurdes et ils ont pris le goût à l'indépendance nationale et ne se laisseront pas facilement absorbés dans un nouvel empire arabo-islamique.

  • Le but des sionistes, mettre les musulmans sunnites contre les chiites et les chrétiens pour être les seuls qui restent. Il existe une différence fondamentale entre les chiites et les sunnites. Les chiites maudissent les premiers califes, que les sunnites vénèrent comme étant «bien-guidés». Les chiites considèrent Abou Bakar, le premier calife, comme un usurpateur et un terroriste; ils maudissent aussi Aïcha, sa fille et l'une des épouses de Mahomet. https://www.youtube.com/watch?v=OgFRuquok4w Les chiites prétendent que Aïcha, Abou Bakar et Omar (le deuxième calife) ont pactisé avec Satan pour détourner l'islam de sa vocation spirituelle et en faire un culte politique qui se répand par l'épée sous la direction de califes qui règnent par la terreur. La Confrérie des Frères musulmans, al-Qaïda et l'État islamique se réclament de l'héritage des premiers califes; leur islam est avant tout politique. Lorsqu'un chiite khomeiniste comme Nasrallah, le leader du Hezbollah terroriste, prétend reconnaître la légitimité d' Abou Bakar, Omar et Aïcha, il pratique la taqqiya: les Khomeinistes ont aussi politisé l'islam comme l'avait fait le calife Abou Bakar, et ils s'allient à certains groupes sunnites, tels que les Frères musulmans, pour mieux faire avancer leurs intérêts. L'ayatollah Sistani, basé en Irak, n'a jamais remis les pieds en Iran après la révolution khomeiniste. Mais contrairement aux Shirazistes, qui condamnent vivement les groupes khomeinistes comme le Hezbollah et le régime de Khamenei (en Iran), les Sistanistes ne sont pas activement anti-Khomeinistes. Le cheikh Cyrous, un Shiraziste, dénonce le mollah Ali Sbeiti, basé à Montréal, comme étant un «terroriste international» à la solde de l'Iran, au même titre que Gouasmi, en France. Les wahhabites de l'Arabie saoudite s'opposent radicalement à la Confrérie des Frères musulmans (ainsi d'ailleurs qu'aux Khomeinistes, à al-Qaïda, etc). La Maison des Saoud a déclaré «terroriste» la Confrérie, et elle s'aligne entre autres avec le libanais Saad Hariri (dont le père fut assassiné par le Hezbollah khomeiniste), la Jordanie du Roi Abdallah II, l'Égype d'al-Sissi (lequel est en voie de purger son pays de la Confrérie des Frères musulmans, où elle est née), ainsi qu'avec des brigades rebelles syriennes combattant pour la laïcité: l'Armée syrienne libre, les troupes sous le commandement de Jamaal Maarouf, etc. À l'international, les quartiers généraux des Frères musulmans sont installés au Qatar, un État esclavagiste qui finance la Confrérie autour du globe. La Turquie aussi s'y aligne, ainsi que l'administration Obama.

  • Je n'aurais jamais pensé trouver chez Daoudal une personne qui suit les vidéos du cheikh Cyrous...

    Écrit par : Monsieur T

  • Le but des chiites est de conserver le pouvoir qu'ils ont gagné du fait de la démographie dans un cadre démocratique, le but des sunnites est de le reprendre. Le but de l'Iran est d'aider les chiites à maintenir leur pouvoir, le but de l'Arabie Saoudite et du Qatar d'aider les sunnites à la reprendre et éviter la satellisation de l'Irak par l'Iran... Cette rivalité entre chiites et sunnites existe depuis les origines de l'Islam ; elle produira toujours de la violence car l'Islam est une doctrine à la fois d'apologie de la violence et de conversion du monde entier... Seul l'abandon de l'Islam par ces peuples les sauvera de ces deux tentations de la violence et de la soumission du monde entier... Mais le monstre de l'Etat islamique pourrait se retourner contre ses créateurs... Les fonds privés venus en masse d'Arabie Saoudite et du Qatar ont permis l'émergence d'un monstre qui pourrait se retourner en premier lieu contre l'Arabie Saoudite : http://www.kapitalis.com/tribune/23647-l-arabie-saoudite-face-a-l-etat-islamique.html ; le royaume tremble et est prêt à accepter un partage du pouvoir avec les chiites plutôt que de laisser l'Etat islamique grossir jusqu'à ce qu'il soit englouti dans le nouveau califat... L'Arabie saoudite ou le Qatar sont des pompiers pyromanes ; elle favorise le wahhabisme mais ce faisant favorise un climat propice à l'émergence de mouvements comme l'EIIL devenu Etat islamique... Quel que soit les changements d'alliances, revirements, évolutions stratégiques, tant que le Coran prônera la conversion du monde entier, la soumission (sens réel du mot Islam) des peuples au Coran, et fera l'apologie de la guerre de conversion, il y aura de la violence et de l'instabilité... Cette doctrine islamique de conversion du monde par la force recommandée dans le Coran porte en elle la guerre plus que la nuée l'orage... Les chrétiens devraient créer une chaîne en arabe diffusée au Proche Orient et dans les pays arabes qui aurait de convertir les arabes au christianisme en montrant la justice et la beauté du christianisme. C'est la vocation de l'Eglise de convertir le monde et donc les musulmans, pas par la violence et la volonté de soumission par le témoignage de la Vérité.

  • Témoignage identique d'un chrétien irakien concernant ces "chers" voisins musulmans : http://www.memritv.org/clip/en/4414.htm

Écrire un commentaire

Optionnel