Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chez les Anglais

David Cameron a remanié son gouvernement. Le fait principal est que son ministre des Affaires étrangères, William Hague, devient président du groupe des députés conservateurs aux Communes, et qu’il est remplacé par le ministre de la Défense Philip Hammond. Ce qui est une surprise.

William Hague est connu comme « eurosceptique ». Mais son remplaçant ne l’est pas moins. L’an dernier, il avait déclaré que s’il n’y avait pas de réforme en profondeur de l’UE, et s’il y avait un référendum, il voterait pour la sortie de l’UE.

D’autre part, Jean-Claude Juncker avait dit à David Cameron que le Royaume Uni améliorerait ses chances d’obtenir un super-poste de commissaire européen s’il présentait une femme. Ce matin, David Cameron a annoncé qu’il nommait Lord Hill…

Jonathan Hill, baron d’Oareford (depuis 2010) est l’actuel président de la Chambre des lords, chancelier du duché de Lancastre, et président du groupe conservateur de la chambre des lords (et néanmoins inconnu du grand public).

Le mois dernier, il affirmait qu’il refuserait de devenir commissaire européen si on le lui demandait.

Aujourd’hui il se dit « passionné par l’énorme responsabilité d’avoir l’opportunité de jouer un rôle dans la réforme de l’UE » et impatient de travailler avec Jean-Claude Juncker.

Pas très digne, quand même, pour un lord…

Lien permanent Catégories : Europe 1 commentaire

Commentaires

  • J ' ai eu dans ma prime adolescence la chance (?) de cotoyer des Lords , chez eux , sur leurs terres , immenses . Certains m ' ont marqué à vie , par leur dignité et profondeur et intelligence . D ' autres m ' ont choqué , à vie , par leur bassesse . On retrouve en France cette dualité dans la noblesse , même d ' épée , quoique que moindrement . Après tout ils ne sont qu ' hommes , et c ' est dommage : )

Écrire un commentaire

Optionnel