Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il y a encore des juges

Le bijoutier de l’avenue de La Motte-Piquet, dans le 7e arrondissement de Paris, qui avait tué son braqueur en juillet 2012, avait été mis en examen pour homicide volontaire.

Mercredi, une ordonnance de non-lieu  a été rendue : la légitime défense a été reconnue.

Lien permanent Catégories : Justice 1 commentaire

Commentaires

  • Il doit être en fin de carrière, à deux jours d’une retraite bien méritée pour une vie passée couché.

Écrire un commentaire

Optionnel