Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cameron et Orban : du nouveau dans l'UE

Jean-Claude Juncker a été élu sans surprise président de la Commission européenne par les 28. Puisque l’Italie s’y était ralliée, puis la Suède, puis les Pays-Bas…

Mais ce qui est nouveau est que pour la première fois dans l’histoire de la construction européenne il n’y a pas eu de consensus. Pour la première fois leur Europe n’a pas été unie. Pour la première fois il a fallu au vote.

Grâce à David Cameron, qui a tenu jusqu’au bout. Et grâce à Viktor Orban, qui l’a accompagné.

Depuis que les sceptiques s’étaient ralliés à Juncker, la presse ne cessait de parler de « l’humiliation » de Cameron s’il s’entêtait, puisqu’il allait « perdre », et même « perdre la face ».

Je ne vois vraiment pas du tout en quoi il serait humilié pour avoir tenu ce qui est sa ligne politique. Je lisais aussi quelque part ce matin que ce qui était quand même étrange était que Cameron allait être plus populaire en Angleterre après sa « défaite »… Mais il est évident que c’est pour lui, et pour l’Europe, une victoire politique d’avoir montré que, non, il n’y a pas de fatalité eurocratique. (Et en plus, sur le plan intérieur britannique, face à l’Ukip, il n’avait vraiment pas le choix…)

Lien permanent Catégories : Europe 3 commentaires

Commentaires

  • On s'en fiche d'être "isolé" au niveau international. Ce qui compte pour Cameron, c'est le Royaume-Uni. Quelle est sa popularité, qu'elle est sa politique... Ras le bol de l'UE !!! Vive les nations libres et indépendantes, avec leur individualité !

  • Malheureusement, j'aurais dû écrire "quelle est sa politique" et non "qu'elle est sa politique". Je devrais me relire plus. Bref. Lisez ceci, c'est très réjouissant. La presse britannique voit le pays quitter l'Union européenne http://www.liberation.fr/monde/2014/06/28/la-presse-britannnique-voit-le-pays-quitter-l-union-europeenne_1052681 Brexit ! Brexit ! Brexit ! Brexit !

Écrire un commentaire

Optionnel