14 juin 2014

Chronique des enfants de Sodome et Gomorrhe

Les élèves du collège Jacques Prévert de Saint Pol de Léon ont dû subir une parodie de parodie de mariage à la mairie : deux garçons de 6e ont été fictivement « mariés » par le premier adjoint. C’était dans le cadre de… l’éducation civique.

Au Québec il y aura cet été un camp de vacances pour « jeunes trans, intersexes et non conformes dans le genre de 7 à 15 ans ». Le formulaire d’inscription demande aux parents d’indiquer la préférence de genre de l’enfant, « afin qu’il soit placé dans un dortoir avec d’autres enfants partageant les mêmes intérêts ». Le directeur d’une clinique transgenre assure que les transgenres se repèrent très vite et que « c’est presque toujours évident avant l’âge scolaire ». Ce médecin n’hésite pas à prescrire aux enfants des bloqueurs d’hormones pour ralentir la puberté, avant de passer à des traitements hormonaux à la testostérone ou aux œstrogènes.

Commentaires

Est-ce possible à sept ans ??

Écrit par : Jean Theis | 14 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Les parents ont ils protesté ? Une association a-t-elle porté plainte ? Les prêtres et évêques ont-ils condamné ? Que cela serve de leçon pour la prochaine fois. Une structure doit aider à prévenir ce genre de monstruosités diaboliques.

Écrit par : P.R. | 14 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Avant on savait comment rendre homos des garçons ! Un savoir faire qui se transmet encore en Afghanistan avec les Bacha Bazi ! Pourquoi donc une personne née mâle et qui semblerait vouloir être une fille ne pourrait pas à nouveau retrouver son attitude de mâle en utilisant la même méthode qu'en Afghanistan ?

Écrit par : Anne | 14 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Avec ce dossier on est à deux doigts "d'images pédophiles softs" à faire "jouer" ainsi deux jeunes garçons ! qu'en est il de leur droit à l'image ? Ils vont grandir et on peut parier qu'ils ne seront pas très fier du rôle qu'on leur aura imposé ! les familles ont données leur accord pour cette singerie? En attendant on voit le niveau des "adultes" en charge des destinées de cette pauvre ville de St Pol de Léon autrefois connue pour ses artichauts aujourd'hui pour ses cornichons.

Écrit par : stephe | 14 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Parce que selon vous, l’“accord” des parents change quelque chose ? Personnellement, je suis pédomane, mais je vous rassure, seulement avec l’“accord” des parents – un des deux suffit – de mes petits agneaux. Satisfaite ?…

Écrit par : Budelberger | 15 juin 2014

Il n'y a pas de limites pour pervertir les jeunes et les enfants......jusqu'à ce que Dieu dise "stop" et il le fera.....

Écrit par : Thècle | 15 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Si, les limites, c’est le “désaccord” des parents.

Écrit par : Budelberger | 15 juin 2014

@budelberger
Merci d'apprendre à lire; je précise donc pour vous que ma question portait sur le point de savoir si les parents étaient simplement informés, quant au fait qu'ils acceptent ces singeries je n'en serais pas trop étonné devant le niveau moyen de nos chers contemporains aux cerveaux lavés par des années de TV.

Écrit par : stephe | 15 juin 2014

Répondre à ce commentaire

@budelberger,
Merci d'apprendre à lire; je précise donc pour vous que je posais la question de savoir si ces parents avaient été informés de cette singerie, vous extrapolez "gentiment" en détournant mes propos, quant au fait qu'ils acceptent je n'en serait pas autrement étonné tant nos contemporains ont le cerveau lavé par des années de TV.

Écrit par : Stephe | 15 juin 2014

Répondre à ce commentaire

J'en ai la nausée.
A quand le développement accéléré d'écoles hors contrat?

Écrit par : Shimon | 16 juin 2014

Répondre à ce commentaire

@Budelberger: et une fois que vous avez l'accord des parents - ou d'un parent - , vous avez des rapports sexuels avec vos "petits agneaux" ?

Écrit par : Ambroise | 18 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire