02 avril 2014

Une grosse quenelle

C’était bien la peine de nous bassiner avec la quenelle dieudonnesque pendant des semaines. Car c’est une bien grosse et bien grasse quenelle que viennent de faire Hollande et Valls aux Français. Aussi vulgaire, aussi insultante. Vous ne voulez plus de mon gouvernement, dit Hollande au vu du résultat des municipales. Eh bien je vous ressers le même, et je vous emmerde…

Avec une provocation à l’intérieur de la provocation, le doigt d'honneur dans la quenelle : le maintien de la Taubira à la « Justice »…

Commentaires

Dieudo est le seul qui apporte la réponse adéquate à ces clowns. Je dis ça très sérieusement.

Écrit par : hr | 02 avril 2014

Répondre à ce commentaire

La maintien de Taubira est un scandale et une honte. Mais personne ne parle de ses faux diplômes, alors qu'il faudrait en faire des tonnes sur ce sujet comme sur un autre mensonge relatif aux notes brandies en conférence de presse... Elle devrait être la cible de toutes les droites en permanence tant elle incarne jusqu'à la caricature le sectarisme bobo, le politiquement correct... Quant à Dieudo, il sert de repoussoir au système qui le met un maximum en avant. La vulgarité scatologique n'est jamais acceptable.

Écrit par : P.R. | 02 avril 2014

Répondre à ce commentaire

on nous aura tout fait---J'ai toujours dit qu'Hollande n'est pas un incapable mais qu'il pousuit son but---la destruction de toutes nos valeurs!!!!!

Écrit par : Franç.poulain saivat | 03 avril 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.