26 février 2014

Mercredi de la sexagésime

La première chose que fait Noé en sortant de l’arche, c’est édifier un autel et y offrir un sacrifice. Dieu premier servi. Nihil operi Dei præponatur.

Un sacrifice sanglant. Comme celui d’Abel, le premier juste. Car Noé aussi est qualifié de juste, et il sait quel est le sacrifice qui plaît à Dieu, le seul sacrifice efficace : celui qui se fait avec effusion de sang. Celui qui annonce le sacrifice du Fils de Dieu.

Alors Dieu bénit Noé et ses fils. C’est la deuxième fois que Dieu bénit. La première fois, c’est quand il avait béni Adam et Eve. Et il dit la même chose : croissez et multipliez, et remplissez la terre.

Cette bénédiction est définitive. Puisque Dieu dit qu’il ne prononcera plus de malédiction, alors même qu’il sait qu’après comme avant le Déluge, « l'esprit de l'homme et toutes les pensées de son cœur sont portées au mal dès sa jeunesse ».

Une différence avec la bénédiction d’Adam et Eve : au paradis terrestre, l’homme, comme l’animal, devait se nourrir des plantes et des fruits du jardin. Dans le monde d’après le Déluge, l’homme se nourrira aussi de viande. Mais il a interdiction de manger « la chair avec le sang ». « Car je vengerai votre sang de toutes les bêtes qui l'auront répandu, et je vengerai la vie de l'homme, de la main de l'homme, et de la main de son frère. Quiconque aura répandu le sang de l'homme, sera puni par l'effusion de son propre sang : car l'homme a été créé à l'image de Dieu. »

Ainsi se termine la lecture de ce jour : par une autre mention de l’effusion de sang, et cette fois de l’effusion du sang humain. Le sang de Celui qui viendra prendre la place de l’homme coupable pour le recréer à l’image de Dieu.

06:53 Publié dans Liturgie | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Est-ce à dire qu'il faut manger halal ?

Écrit par : claude | 26 février 2014

Répondre à ce commentaire

Cette prescription de l'alliance noachique a été reprise par l'alliance mosaïque, puis en effet par l'islam. Mais elle fait partie de tout ce qui est devenu caduc dans la Nouvelle Alliance, car ce sang annonçait le sang du Christ, et désormais seul compte le sang du Christ (consacré distinctement du corps).

Écrit par : Yves Daoudal | 26 février 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire