Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le témoignage de Philippe Pozzo di Borgo

C’est important que ce soit passé sur RTL, surtout en raison de l’immense popularité du film Intouchables. Interviewé sur RTL à propos de l’affaire Vincent Lambert, Philippe Pozzo di Borgo, l’homme qui a inspiré le personnage du tétraplégique du film, déclare :

« On me pose la question : est-ce que tu aurais souhaité que l'on te débranche quand ça allait si mal après ton accident ? Bien sûr que j'ai pensé à me suicider après mon accident mais je suis bien content que, 20 ans plus tard, on ne m'ait pas débranché. (...) Si vous m'aviez demandé quand j'étais valide de signer un papier comme quoi il fallait me débrancher si j'étais dans un état aussi catastrophique, je l'aurais signé comme 92% des Français le disent aujourd'hui. »

Il est pourtant immobilisé dans un lit d’hôpital depuis octobre. Il ajoute, car en outre il a retrouvé la foi depuis son épreuve :

« J'ai fait une petite cure de silence, une petite cure de plafond. Ça m'a remis les pendules à l'heure, notamment sur mes points noirs. Et j'espère repartir en fauteuil un peu plus sain(t) qu'avant : S-A-I-N et S-A-I-N-T. »

Lien permanent Catégories : Culture de mort 1 commentaire

Commentaires

  • Dieu n'a pas abandonné Philippe Pozzo di Borgo et il n'abandonnera pas Vincent Lambert. Voilà un témoignage remarquable contre la culture de mort!

Écrire un commentaire

Optionnel