Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La coupe du monde dans le sang des esclaves

Quelque 500 travailleurs indiens sont morts au Qatar, ces deux dernières années, sur les chantiers de la coupe du monde de football qui doit se dérouler dans cet émirat en 2022.

500 morts, cela fait une vingtaine par mois.

Le président de la commission nationale des droits de l’homme du Qatar, Sumaikh Bin Ali al-Marri, a déclaré que cette mortalité est tout simplement normale : « Si vous regardez le nombre de Qataris qui sont morts de mort naturelle ces deux dernières années, vous verrez que le nombre de morts chez les Indiens est normal. »

Il est difficile d’être plus monstrueusement cynique, car il est bien évident que la mortalité ne devrait pas être du tout la même chez les Qataris, ce qui comprend les malades et les vieux, et chez les travailleurs indiens, qui sont des jeunes hommes en bonne santé.

Chacun sait que les ouvriers qui travaillent sur ces chantiers sont de quasi-esclaves (on leur prend leurs passeports, ils ne peuvent pas changer d’entreprises, leurs conditions de travail et de rémunération sont proches de l’esclavage). Et en outre ils meurent comme des esclaves. Sans qu’aucune soi-disant grande conscience ne s’en préoccupe. Sans que personne ne dénonce l’ignoble propos de l’homme qui est à la tête de la soi-disant commission des droits de l’homme.

Car le Qatar islamiste (où l’esclavage est donc une tradition) est le grand ami financier (et diplomatique, et culturel) des puissances occidentales.

Et le foot est une divinité à laquelle on peut bien sacrifier quelques centaines d’Indiens.

Lien permanent 16 commentaires

Commentaires

  • Quand on a creusé le canal de Panama,il y a eu des milliers de morts et à l'époque dans l'indifférence générale.

  • Il ne faut pas confondre le 19iém siècle et le 21iém siècle à l'époque les mesure de sécurité étaient quasi inexistante sans compter que l'on y a utilisé de la dynamite avec tout les risque que cela comporte. Mettre en parallèle la construction du canal de Panama et la construction de stade de foot et quelques infrastructures n'a aucun sens, je dirais même que c'est faire preuve de mauvaise fois ou de bêtise!

    Écrit par : jean-louis

  • Et que dire de ce que nos sacro saints portables renferment ?

  • rien!!!

    Écrit par : jean-louis

  • Sauf erreur de ma part, il me semble bien que c'est le très démocrate Lénine qui a dit " quand un homme meurt, c'est un drame, quand des milliers d'hommes meurent c'est une statistique ".

  • Bonne remarque. C'est le cas de tous nos avorteurs, génocideurs, empoisonneurs qui pleurnichent sur quelques victimes et méprisent les millions qu'ils massacrent. Société folle qui excuse les assassins et accable les innocents

    Écrit par : Dauphin

  • Quand les Américains ont expérimenté leurs bombes atomiques en 43 et 44,des centaines de personnes sont mortes irradiées sans que l'opinion publique s'en émeuve outre mesure et les essais nucléaires à Mururoa ont entraîné des dizaines de décès par cancer,idem pour ceux effectués au Sahara parmi les Algériens; la percée du canal de Suez par Lesseps avant celui du Panama a vu la mort directe et indirecte de 10000 Egyptiens et arabes de toute provenance;tous les grands travaux ou avancées sont coûteux en vies humaines;chez nous,des cadres par dizaines ou des agriculteurs esclaves du système se suicident chaque année dans l'indifférence générale;est-ce qu'on en fait un plat,hypocrisie quand tu nous tiens;balayons donc devant notre porte avant de balayer au Quatar avec des grands mots,esclavagiste,ils font ce qu'ils veulent chez eux avec leurs immigrants et occupons-nous plutôt de notre vie quotidienne en France qui devient petit à petit un enfer sans libertés au pluriel.

  • Je penserais plutôt comme Amédée qu'on ne peut faire le gendarme sur toute la planète et qu'il faut commencer par balayer devant notre porte.

  • A noter le silence complaisant ou l'admiration béate et débile de nos medias et politiciens au sujet de la coupe du monde de football organisée au Qatar en dépit du bon sens et,de la part des mêmes, les commentaires fielleux ou méprisants et souhaits mal dissimulés d'attentats islamistes pour les jeux olympiques de Sotchi. Des "quasi-esclaves" au Qatar? Allons, allons, n'exagérons rien. "Ils" sont venus de leur plein gré et ils sont payés,n'est-ce pas?

  • vous avez raison,elfe.

    Écrit par : amédée

  • Bien des personnes sont venues de "leur plein gré" en effet, remplis d'illusions et dans l'espoir de faire vivre leur famille restée au pays.....je trouve qu'on ne doit pas leur jeter la pierre, ils ont été abusés c'est tout ! quant à cette coupe du monde c'est inique, ça distrait le bon peuple qui se nourrit uniquement du plaisir qu'on lui procure au détriment des plus pauvres qu'on asservit.

  • C'est vrai, et c'est vrai aussi que les travailleurs immigrés sont maltraités et méprisés dans le gentil Qatar dont Sarkozy s'est fait le vrp, gentil Qatar si généreux envers les populations musulmanes misérables et semeur de paix au Moyen-Orient.Que c'est beau d'avoir un grand coeur quand on a trop d'argent gagné sans peine grâce aux hasards de la géologie et au travail des autres.En réalité mon commentaire précédent était au deuxième degré mais j'ai raté le maniement de l'ironie.

    Écrit par : elfe

  • Il est vrais mon cher elfe que vos tournure de phrase sont alambiqué et que l'on ne sait pas toujours comment interpréter vos réflexions, essayez d'être plus direct et relisez vous avant d'envoyer votre commentaire.

  • Jean-Louis vous êtes intransigeant.....on ne réussit pas toujours à exprimer précisément ce que l'on voudrait dire, ou bien on ne saisit pas toujours ce que la personne a vraiment voulu dire ......cela se vérifie souvent dans les posts....et pas seulement dans ceux d'elfe ! elfe a rectifié, c'est bon !!

  • C'est bizarre cette habitude qu'ont les marins de faire des phrases.

Écrire un commentaire

Optionnel