30 janvier 2014

Comme quoi il y a une justice !

La présidente du Syndicat de la Magistrature et du Mur des Cons, Françoise Martres, s’est fait voler son portefeuille mardi dans le métro parisien.

Au lieu de prendre le parti du voleur et donc de s’en féliciter, selon l’idéologie de son syndicat, elle s’est rendue au commissariat, se plaindre à ces salauds de policiers qui pourchassent les pauvres voleurs victimes de la société fasciste.

Le portefeuille avait déjà été retrouvé dans une poubelle. Il y manquait ses trois cartes bancaires, dont une au nom du syndicat, et bien sûr de l’argent liquide dont, par pudeur et discrétion, on ne nous parle pas.

Petits rappels.

1 - Le Syndicat de la Magistrature s’est fait connaître notamment par la « harangue à des magistrats qui débutent », en 1974, où l’on pouvait lire : « Ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour l’enfant contre le père, pour le débiteur contre le créancier, pour l’ouvrier contre le patron, pour l’écrasé contre la compagnie d’assurances de l’écraseur, pour le malade contre la Sécurité sociale, pour le voleur contre la police, pour le plaideur contre la justice. »

2 – Le Syndicat de la Magistrature a publié ce livre en 2001 (condamné en… 2007) :

SM_Vos-Papiers-e1333360781437.jpg

16:52 Publié dans Justice | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

J'aurais été à la place du fonctionnaire de police chargé d'enregistrer la plainte, je lui aurais sorti le livre "Vos papiers" sous le nez.
Que faire face aux terroristes du syndicat de la magistrature?

Écrit par : Dauphin | 30 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Rira bien qui rira le dernier, les bobos finiront par faire les frais au quotidien de leurs turpitudes.

Écrit par : Un chrétien | 30 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Tiens, tiens, comme la sénatrice PS qui s'attendait à ce que le populo courre après son voleur, simplement parce qu'elle criait "Au voleur !")

Laissez-nous rire !

Écrit par : Jean Theis | 30 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

La justice immanente remplace celle des hommes lorsque celle-ci faillit.

Écrit par : Philippe Aucazou | 31 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

L'éternel arroseur arrosé. Ce n'est pas, certes, une grande nouvelle. Mais elle fait plaisir tout de même !

Écrit par : Florian 78 | 31 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.