20 janvier 2014

Le laïcisme agressif s’installe

Cela se passe à Scaër, non loin de chez moi. Un musicien allemand qui participait à la célèbre « Cavalcade » avait fait don d’une mosaïque inspirée de l’icône de tendresse. Elle avait été installée, avec l’accord de tout le monde, dans le hall de la maison de retraite.

Mais voilà qu’une famille s’est offusquée de cet affront à la laïcité.

Alors on a viré la Theotokos et le Fils de Dieu.

Qui ont trouvé refuge dans une chapelle.

un-tableau-religieux-qui-gene.jpg

(Photo Ouest France)

13:35 Publié dans Laïcité | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Et la majorité doit de taire?
Une famille s'offusque (de qu'elle origine?) et toutes les autres familles s'écrasent? C'est cela le suffrage universel à la majorité simple?

Écrit par : Dauphin | 20 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

contrairement à ce qu'un vain peuple pense, la Bretagne n'est pas un pays uniformément traditionnaliste; personne ne semble se rendre compte qu'elle est plus grande que la Belgique ou les Pays-Bas et qu'il y a une très grande diversité de traditions entre les différentes régions qui la composent; Scaer est traditionnellement de gauche et très proche d'une vaste région qui fut un des sanctuaires du parti communiste, à la limite du Finistère, des Côtes du Nord et du Morbihan, pays de Marcel Cachin et fief du PSU

Écrit par : théofrède | 21 janvier 2014

Je suis bien d'accord avec Dauphin : une seule famille crie à l'indigation républicaine et toutes les autres s'écrasent...mais s'en ficheraient-ils ?
Mais ceci est bien dans l'air mondial du temps : virer la Vierge et son Fils pour mettre le plus rapidement possible - l'immonde - qui attend son heure pour surgir avec la complicité de ceux qui savent et hélàs des ignorants crasse....

Écrit par : Thècle | 21 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.