Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’hypocrisie se porte bien

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanahu et le président Shimon Peres ne vont pas aux obsèques de Nelson Mandela parce que ça coûte trop cher…

Aucun autre dirigeant sur la planète ne se permettrait de donner un prétexte aussi évidemment faux, absurde. Alors que chacun sait qu’Israël était le grand soutien et le grand partenaire du régime d’apartheid et que les dirigeants israéliens ne communient donc pas au culte Mandela…

A ce niveau-là, il ne s’agit même plus d’hypocrisie, mais d’une mauvaise blague : les dirigeants israéliens se foutent du monde entier, ouvertement.

A côté de cela, le président allemand fait figure de petit joueur. Lui, il a décidé de ne pas aller aux Jeux olympiques de Sotchi, parce que Poutine est méchant. Officiellement il n’y va pas parce qu’il n’y va pas, et que d’autres présidents allemands ne sont pas allés aux JO. Une explication qui ne trompe personne, évidemment, surtout pas les Russes.

Alors, on sera bien obligé de reconnaître la franchise de notre chère Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, commissaire à la Justice, qui a emboîté le pas du président allemand, hier, mais en disant : « Je n’irai certainement pas à Sotchi tant que les minorités seront traitées de la façon dont elles les sont sous l’actuelle législation russe. » Cela dit, elle aussi aurait pu être plus claire. Quand elle parle de « minorités » et de « législation », il s’agit uniquement des homosexuels et de la loi qui interdit la propagande homosexuelle pour les mineurs. Pourquoi ne le dit-elle pas ? Parce que ce serait quand même un peu exagéré comme prétexte ? C’est pourtant la vraie raison de son boycott. Car elle est véritablement obsédée par les « droits LGBT », dont tant de pays ne veulent pas, y compris au sein de l’UE…

Lien permanent Catégories : Dans le monde 1 commentaire

Commentaires

  • Il n'y a pas d'hypocrisie lorsque, par exemple, quelqu'un démissionne pour "raison de santé", alors que c'est parce qu'il juge impossible de mener sa mission à bien pour d'autres raisons. La "raison de santé" ne trompe personne. Saint Thomas More avait démissionné de sa charge de Premier ministre pour "raison de santé". Tout le monde savait que c'était en raison de son désaccord avec le divorce du roi... Cela ne trompait personne. Un mensonge est destiné à tromper... Ici, donc, il n'y a pas d'hypocrisie.

Écrire un commentaire

Optionnel